AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE. Empty
MessageSujet: ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE.   ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE. EmptyMer 12 Mai - 20:36


ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE. Banks001
© eagle.

♣️ ELISABETH MARY BROWN ♣️
- - - - - - - - - - - - - - - - - -

J'ai actuellement 19 ans, j'habite à San Francisco depuis 3 mois. Je suis en couple mais surement amoureuse d'un autre. Je suis née le quatorze mars mille neuf cent quatre vingt dix. Je suis avocate, enfin plutôt stagiaire, dans un cabinet d'avocat, avant d'être avocate. Si on me demande dans quelle classe sociale je suis je répondrais : moyenne
- - - - - - - - - - - - - - - - - -


QU'EST-CE QUI A FAIT, DANS TA VIE, QUE TU SOIS UN FUCKER OU UN FUCKED ? Pourquoi Elmi serait un membre du clan des baisés ? Tout d’abord elle est entouré de baiseurs, se fait toujours avoir, pense avoir eu une bonne leçon et se laisse tout bêtement berner quelques temps plus tard. Elisabeth n’est pas conne, elle est juste manipulable, elle croit foncièrement en la bonté de l’être humain, est irrémédiablement attiré vers les gens qui semble avoir besoin d’aide. Elmi se fera toujours avoir car même si elle le sait qu'elle s’est fait baisé, elle ne peux s'empêcher de penser qu’elle a tout de même fait une bonne action. Elle fait toujours passer l'intérêt général avant l'intérêt particulier, voir même l'intérêt particulier d’autrui avant son intérêt personnel. Elisabeth tente inconsciemment de sauver le monde une personne à la fois. Elle est souvent rempli de bonnes intentions, est un peu naïve c’est vrai, mais loyal et pas rancunière.
AS-TU DÉJÀ ÉTÉ DE L'AUTRE COTE ? Non, et ça ne risque pas de changer pour la bonne raison qu'Elisabeth n'a pas tendance a avoir plus confiance en elle que la moyenne, elle n'a pas de don inimitable pour se foutre dans des situations de merde pour ensuite s'en sortir. Elisabeth se fout royalement de ce que les gens pensent d'elle, contraire aux baiseurs qui s'en préoccupe tellement que tout tourne autour de leur image. Elmi n'est pas fourbe, ni manipulatrice ou même calculatrice, elle ne manie pas très bien les mots et les sentiments.
ADMIRES-TU LES FUCKERS ? Non absolument pas Elisabeth est une baisé est sait pertinemment qu'elle ne sera jamais une baiseuse, même si elle le voulait.
VIS-TU UNE HISTOIRE D'AMOUR A LA ROMEO&JULIET AVEC UNE PERSONNE DE L'AUTRE GROUPE ? Non, c'est pas pour Elisabeth ce genre d'histoire.





ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE. 007ka
© eagle.

♣️ CLOSE YOUR EYES, CLEAR YOUR HEART, CUT THE CORD ♣️
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -


« J'étais dans le noir, comme chaque soir, j'essayais de m'endormir, mais les disputes de mes parents m'en empêcher, j'ai décidé de me lever pour voir de quoi ils parlaient, j'avais à peine 10 ans, je marchais lentement, les yeux légèrement fermés à cause de la fatigue, je me sentais lourde, j'arrivais dans le salon, m'arrêtant dans un petit coin pour écouter mes parents parlaient, forts, trop forts, c'est quelques instants après que je compris que j'étais une enfant adoptée, qu'ils n'étaient pas mes parents biologiques. J'étais sous le choc, je courus à toute vitesse dans ma chambre, pleurant toutes les larmes de mon corps, je m'endormis très vite, morte de fatigue et pleine de chagrins. » Racontait la jolie brune les yeux fixant le plafond, partant dans ses souvenirs datant d'avant, d'une autre époque, quand une voix lui répondit, sans pour autant lui faire quitter le regard sur le plafond. « Vos parents ont fini par vous en parler ? » Qui était cette femme qui posait des questions à cette jeune femme brune, allongée sur un fauteuil, une psychologue ? Apparemment. « Non, c'est moi. » Elle lui répondait naturellement, cette femme donc, assise avec un petit cahier, blonde, devait être une psychologue, une amie ? Non, on ne parle pas à une amie de cette façon. « Comment l'avez-vous avoué ? » Disait-elle fixant cette jeune femme qui parlait d'elle. « Je ne sais plus... » Comme quoi, elle n'arrivait pas facilement à se confiait. « Rappelez-vous, vous en avez besoin. » Besoin ? Pourquoi ? « D'accord, si vous le dîtes. Je quittais la Floride, je venais tout juste d'avoir mes 19 ans, mes parents n'étaient pas au courant de mon départ, moi non plus d'ailleurs. Pendant 9 ans, je savais que j'étais une fille adoptée, sans que mes parents le sachent, j'ai donc avant mon départ fait une lettre, disant que je ne leur en voulais pas, qu'ils seront toujours mes parents, ceux qui m'ont élevé et qui m'ont aimé, après je suis partie. » Elle l'écoutait, elle racontait son passé. « Vous êtes partie... Pourquoi ? Et la réaction de vos parents ? » Rajoutait-elle comme questions. « J'avais envie de changer d'air, ils ont compris ma décision, on est toujours en bon contact, même si avec mon boulot de stagiaire je n'ai plus beaucoup de temps pour les appeler. » Un boulot de stagiaire prenant beaucoup de temps apparemment. « Vous n'avez pas cherché à trouver vos vrais parents ? » Quand on entendit un petit bip bip, qui devait sans doute annoncer la fin de la séance « On se revoit la semaine prochaine. A bientôt. » Comme quoi, elle devait voir cette psy une fois par semaine ou plus sans doute. « Bonne journée, Elisabeth. » Elisabeth, voilà le prénom de cette brune répondant à tant de questions. Elisabeth, oui c'est moi, vous venez d'assister à une séance avec ma psy, à cet instant vous devez vous dire que je ne dois pas être bien pour voir une psychologue, mais non, c'est le contraire, j'ai juste besoin de parler de moi. Aujourd'hui j'ai 19 ans, Elisabeth est donc mon prénom, avec Mary en deuxième prénom, mon nom ? Brown, Elisabeth Mary Brown , on me surnomme souvent Elmi, très souvent. J'aimerais et j'ai très envie de vous parler de quelques moments importants de ma vie, alors je vais donc commencer. Je devais avoir 15 ans, j'étais un peu la fille jolie, rigolote, gentille, j'étais amoureuse aussi, d'un garçon qui lui était plus âgé que moi, quatre ans de plus, il avait bien plus d'expérience que moi, parlons de notre première fois, on était chez lui, à chaque fois qu'il commençait à devenir proche de moi, de me faire des caresses je le repoussais, cette fois là, je les encore fais. « Écoutes Elmi, on est ensemble depuis bientôt six mois, tu n'en as pas envie ? » Ce n'est pas que je n'en avais pas envie, non j'avais juste peur. « Landon, j'en ai envie, j'ai juste peur... tu... tu m'aideras ? » Il rigola légèrement, avant de revenir sérieux et de reposer son regard sur moi, posant sa main si douce sur ma joue. « N'ai pas peur, je suis là. Je t'aime Elmi. » Je souriais avant de m'avancer vers lui, l'embrassant doucement, les choses se passèrent doucement, une première fois magique, à jamais dans mes pensées, mais voilà, deux mois plus tard mon histoire avec Landon se termina, il me quitta, j'avais juste 16 ans quand notre histoire fut terminée, juste, par un message, mais les choses ne se passèrent pas comme ça, on se revit une ou deux semaines après son message il me semble, il était avec sa bande de copain, que d'ailleurs quand on était ensemble, je n'ai jamais parlé, jamais il n'a voulu me présenter à ses "copains", c'est d'un pas non vraiment assuré que j'allais vers eux, près d'eux je finis pas dire. « Landon, je peux te parler. » Dix paires de yeux sur moi, je n'en fixais qu'une, celle de mon beau Landon. « Je suis occupé là, tu vois. » Je soupirai légèrement avant qu'un de ses amis finit par dire. « Tu peux bien te libérer une ou deux minutes pour cette jolie fille. » Je rougis légèrement, posant mon regard vers ce garçon qui rajouta : « Très jolie d'ailleurs, moi c'est Luke. » Mon sourire devenait de plus en plus grand, voulant répondre quand Landon pris la parole « Calmes toi Luke, c'est juste une fille. Viens Elisabeth, on va parler comme tu le veux. » Jaloux, oui il était jaloux, je le voyais jeter le regard noir à Luke, Luke, Luke, un si beau garçon et si gentil, j'étais à quelques mètres avec Landon, mon regard perdu, pensant à Luke, un coup-de-foudre ? Je ne sais pas. « Écoutes, je sais que je n'aurais pas dû de quitter par message, je le regrette, tu me manques Elmi, tu me manques tellement. » Je le regardais souriant, sortant un truc idiot.« C'est gentil... Non enfin je veux dire, j'ai eu mal et... » Landon me coupa. « Je t'aime aussi. » Je n'ai rien répondu, il m'a embrassé, notre histoire a reprit, mais mes pensées étaient pour quelqu'un d'autre, oui Luke. D'ailleurs, dans le dos de Landon on se voyait... On s'embrassait, on faisait l'amour, on s'aimait, mais je ne pouvais pas quitter Landon, pourquoi ? Je ne sais pas, même si notre couple ne devenait plus rien, j'attendais, jusqu'au jour, ou il a compris que je le trompais avec Luke, il m'a détesté, son regard envers moi m'aurait tué s'il le pouvait. Quand j'ai commencé mon histoire avec Luke j'avais 17 ans du moins presque 18, je me suis très vite rendue compte, que le seul que j'ai vraiment aimé, c'est Landon. J'ai quitté la Floride à 19 ans, ayant perdu Landon, et mon histoire avec Luke ne marchait pas. « Bonjour Elisabeth, comment allez-vous aujourd'hui ? » La séance avec sa psychologue commençait comme chaque mercredi à 14 heures pour deux heures, où la psy lui pose des questions auxquelles Elmi répond, où alors, parle d'autres chose. « Comme chaque jour, bien. » Lui adressant un sourire avant de s'allonger sur le fauteuil, posant son regard sur la demoiselle. « Qu'avez-vous à me dire ? » Elle laissait le choix à Elmi, pour par la suite lui poser des sujets par rapport au sujet de conversation. « Je vous ai déjà parlé de Digory ? » « Digory ? Qui est-ce ? » Une bonne question. « Un jeune homme qui occupe mes pensés jour et nuit depuis quelques semaines. » Quelques secondes après avoir dit ceci, elle posa son regard vers le plafond, comme elle en avait l'habitude de le faire, pour par la suite reprendre. « On s'est connu à mon arrivée, il y a trois mois, devant une boite de nuit est là en le voyant dans mon cœur ça a fait boum, encore aujourd'hui ce très doux sentiment me poursuit. Je me suis donc décidé à l'abordé, puis finalement j'ai couché avec lui en échange d'un peu d'herbe. Après un mois sans nouvelle, j'ai sonné à sa porte et sans réfléchir aux conséquences de mes actes ; je me suis fait passer pour enceinte. C'est fou ce qui se passe en moi, vous devez me prendre pour une folle. » Une folle ? Non, Elmi est juste elle, elle parle d'elle, comme elle doit le faire. « Je ne vous juge pas, Elisabeth. » Mais au fond, on ne sait pas. « Maintenant, je fais de mon mieux pour camoufler mon énorme mensonge et pour le faire réagir, mais aussi pour essayer de l'oublie je suis en couple depuis moins de deux semaines sans être vraiment amoureuse. » Elmi en couple ? Elle en aura vu des garçons dans sa petite vie. « Parlez-moi de lui. » Elmi le fit. « Il est un homme adorable, il est très ou trop protecteur envers moi, j'ai droit à des centaines de "je t'aime" par jour, il est très jaloux, donc depuis qu'on est en couple j'évite le sujet Digory avec lui, trop peur de pouvoir le perde. Il m'ouvre les yeux quand nous sommes ensemble, il m'aime tout simplement même si j'avoue ne pas vraiment ressentir la même chose à son sujet mais il me rend tellement heureuse, c'est tout ce qui compte. Il sait que je suis une enfant adoptée, que mes parents ne sont pas mes parents biologiques, il m'a souvent demandé si je ne voulais pas les connaître, ma réponse fut toujours la même, non. » Nous rêvons peu à peu au sujet de son adoption, que la psy dévia « Vous avez déjà eu d'autres relations amoureuses ? » Vous et moi, savons que la jolie brune en a eu : « Deux, avec Landon et Luke. » Un amour compliqué. « Parlez en moi. » Compliquée pour le raconter en deux phrases. « Landon était mon premier amour, il m'a quitté pour par la suite me redemander qu'on se remette ensemble. Mais il y avait Luke, un de ses amis, dès le premier jour, où j'ai vu son regard, je suis tombée amoureuse, mais j'étais avec Landon, mais je n'ai pas pu m'empêcher d'aller vers Luke dans le dos de Landon. Il n'a pas souffert j'en suis sûre, juste choquée que sa copine le trompe, mais notre couple était déjà terminé, alors qu'avec Luke j'ai passé de bons moments. » Elle ferma doucement les yeux, pour par la suite, que la psy dit « Parlez moi de votre petit ami, actuel. » ... Que puis-je dire à son sujet ? Nous ne sommes ensemble que depuis deux semaines, ça n'est pas énorme, on partage de merveilleux moments ensemble, il est follement amoureux de moi, chaque matin en me réveillant je peux voir un petit message de sa part, avec un : "Passes une bonne journée, je t'aime Elmi." Mais je m'en veux tellement de ne pas l'aime autant que lui. Au fait, je vous ai raconté notre rencontre ? Non, vraiment ? Alors je vais le faire, nous étions un samedi, la nuit tombée presque, et la pluie était présente, je sortais du cabinet d'avocat, où je suis une simple stagiaire, j'étais sous la pluie pour rentrer chez moi, les mains remplies de documents, la pluie devenez forte, je finis donc par attendre dessous un simple abris, tranquille, quand une voix me parla : « Quel temps de merde. » je me retournais vers cette personne, un jeune homme, brun, assez... bien foutu oui, je lui adressa un sourire avant de dire. « Oui, que voulez-vous, on ne peut pas avoir le soleil tous les jours. » Je pose mon regard sur mes documents avant de lâcher un soupire « Comment je vais faire, ils sont tout trempes maintenant ! » Il s'avança vers moi, jetant un œil à mes documents « Tu es, enfin vous êtes avocate ? » Un frisson vient à moi à ses paroles. « Non, seulement une petite stagiaire... mais je rêve d'être avocate. Enfin, si vous voulez on peut se tutoyer. » Je lui souris discrètement attendant sa réponse « On peut, moi c'est XXXX et toi ? » La pluie n'était présente, mais on continuait de parler « Elisabeth, enchantée. » Puis par la suite on sait revu, on a appris à se connaître et maintenant on est en couple. J'étais revenue chez moi, les yeux rouges gonflés à cause des larmes que j'avais versées en chemin, il devait être 23heures passées, je m'étais rendu chez Digory, pour lui avouer ma pseudo-grossesse, nous avons très longuement parlent mais X ne dormait pas, je m'en doutais au fond « Tu étais où ? Tu as vu l'heure ? » je me dirigeais vers notre chambre, fatiguée en répondant « Euh... J'étais chez une copine, excuse-moi, nous n'avons pas vu l'heure passer. » J'étais dans la chambre, il l'y était, je commençais à me changer, assise sur le lit, lui debout juste à côté de moi. « Tu trouves que c'est normal ? Que je t'attends pendant des heures, sans savoir où tu es, et que ton portable soit coupé ?! » Tandis qu’il me sermonnait, j’observai rapidement mon visage dans le miroir de la chambre. Mes cheveux étaient en bataille, mes yeux avaient été rougis par mes larmes, et des restes de maquillage que je n’avais pas pris la peine d’enlever étaient présents sous mes yeux. En résumé, je n’étais pas bien belle à voir. « Excuse-moi !! Tu sais que j'ai besoin de passer du temps avec mes amis, tu m'énerves vraiment, arrêtes de me coller ! J'ai besoin de liberté aussi, bordel ! » « T'a pleurés ? Qu'est-ce que tu as ? » Avec tous mes mensonges, X commence sérieusement à se posait des questions, j'aimerai tellement lui dire la vérité, mais je ne peux, je suis sûre que X se métra en colère à la seconde ou il sera et de plus, il me larguerai et je me retrouverai seule à pleure sur mon pauvre sort. « Arrêter ça, tout va bien, ne t'inquiète pas pour moi, j'ai juste besoin d'un câlin, tu veux bien ? » Je souris légèrement, m'avançant vers lui, pour me blottir contre lui, avant de relever mon visage vers lui, sentant son souffle, nos visages se rapprochaient, doucement avant qu'il me chuchote « Je t'aime. » « C'est gentil. » Je le regardais avec un air gêne, avant de le voir froncer les sourcils « Pardon ? » Mais je me rattrapa très vite en lui sortant que ce n'était qu'une blague. « Tu as eu peur, je t'aime aussi, X. » Il posa ses douces lèvres sur les miennes et un doux baiser commença.



Spoiler:
 




Dernière édition par Elisabeth M. Brown le Dim 16 Mai - 23:50, édité 48 fois
Revenir en haut Aller en bas
R. Weenie Whoods

R. Weenie Whoods

Féminin Messages : 419
Date de naissance : 23/10/1993
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 25
JUKEBOX : CHRISTINA AGUILERA ♦ NOT MYSELF TONIGHT
PSEUDO : STARSTRUCK
CREDITS : AURELIE

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE. Empty
MessageSujet: Re: ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE.   ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE. EmptyMer 12 Mai - 20:37

BIENVENUE (aa)

- - - - - - - - - - - -

    ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE. Beth1 ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE. Hawt7
    i'm out of character. i'm in a rare form. and if you really know me you know it's not the norm. 'cause i'm doing things that i normally won't do. the old me's gone, i feel brand new. and if you don't like it, fuck you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziggy Cole-Gabriel
-- we get higher!
Ziggy Cole-Gabriel

Féminin Messages : 347
Date de naissance : 07/10/1994
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 24
JUKEBOX : neons tree ♦ animal
PSEUDO : APPLESTORM
CREDITS : folkounette

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE. Empty
MessageSujet: Re: ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE.   ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE. EmptyMer 12 Mai - 21:16

OH GOD BIENVENUUUUUUE glourps
Si tu as une question sur le scénario, n'hésite pas à me mpotter. greenlanter

- - - - - - - - - - - -

oh non l'homme descend pas du singe
il descend plutôt du mouton

présence réduite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fake-tales.forumactif.com
R. Weenie Whoods

R. Weenie Whoods

Féminin Messages : 419
Date de naissance : 23/10/1993
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 25
JUKEBOX : CHRISTINA AGUILERA ♦ NOT MYSELF TONIGHT
PSEUDO : STARSTRUCK
CREDITS : AURELIE

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE. Empty
MessageSujet: Re: ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE.   ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE. EmptyJeu 13 Mai - 18:02

n'oublie pas le recensement (aa)

- - - - - - - - - - - -

    ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE. Beth1 ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE. Hawt7
    i'm out of character. i'm in a rare form. and if you really know me you know it's not the norm. 'cause i'm doing things that i normally won't do. the old me's gone, i feel brand new. and if you don't like it, fuck you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE. Empty
MessageSujet: Re: ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE.   ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE. EmptyJeu 13 Mai - 18:53

    Merci à tout les deux pour vos messages d'accueil, Isobel voilà c'est fait.
    Ok, merci digory lovelovelove
Revenir en haut Aller en bas
Ziggy Cole-Gabriel
-- we get higher!
Ziggy Cole-Gabriel

Féminin Messages : 347
Date de naissance : 07/10/1994
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 24
JUKEBOX : neons tree ♦ animal
PSEUDO : APPLESTORM
CREDITS : folkounette

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE. Empty
MessageSujet: Re: ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE.   ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE. EmptyVen 14 Mai - 23:40

En fait, Brown, c'est le nom de famille, et Elizabeth Mary les deux prénoms, d'où le surnom Elmi. greenlanter
J'aime le début de ta fiche. I love you Et les bannières, GOD glourps

- - - - - - - - - - - -

oh non l'homme descend pas du singe
il descend plutôt du mouton

présence réduite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fake-tales.forumactif.com
Invité
Invité



ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE. Empty
MessageSujet: Re: ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE.   ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE. EmptySam 15 Mai - 8:49


Oh, un Brownie glourps
bienvenue !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE. Empty
MessageSujet: Re: ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE.   ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE. EmptyDim 16 Mai - 22:52

    Ah, je me disais qu'il avait un truc qui cloché dans mon pseudo Rolling Eyes enfin bref voilà c'est arrangée sinon contente que le début te plaise I love you Et merci Midnight pour ton message de bienvenue (:

    EDIT: Je pense avoir terminé ma fiche alomora Cependant, si vous estimez et vous souhaitez que je rajoute des choses, je ne m'y opposerais pas (:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE. Empty
MessageSujet: Re: ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE.   ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
ELISABETH MARY BRONW ♣ JE SUIS UNE SURPRISE A MOI TOUTE SEULE.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mr. Darcy's Diary ( version de Maya Slater)
» Youpi tralala pouêt pouêt ! (Présentation)
» JE SUIS UN PHÉNOMÈNE de Elisabeth Atkinson
» Mary Elizabeth BRADDON
» SURPRISE DANS MA BOITE LETTRE....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE TALES OF SAN FRANCISCO. :: TRUE TALES OF SAN FRANCISCO :: ✔ PAYS DES TOPICS OUBLIÉS :: SAISON UNO :: prézas.-
Sauter vers: