AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 HAZEL ♦ Baby you can drive my car.

Aller en bas 
AuteurMessage
Hazel-Dreazzle Woodward

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 16/06/2010
PSEUDO : A VOUS DE TROUVER.

MessageSujet: HAZEL ♦ Baby you can drive my car.   Mer 16 Juin - 23:37



(c) young folk.

♣️ HAZEL-DREAZZLE WOODWARD ♣️
- - - - - - - - - - - - - - - - - -

J'ai actuellement 24 ans, j'habite à San Francisco depuis toujours. Je suis dans une relation libre parce que c'est la meilleure chose à faire . Je suis né(e) le 08 août. Je fais des études de psychologie certainement parce que j'ai toujours trouver qu'il manquait des gens comme moi pour résoudre les problèmes des foux. Si on me demande dans quelle classe sociale je suis je répondrais : aisée
- - - - - - - - - - - - - - - - - -


QU'EST-CE QUI A FAIT, DANS TA VIE, QUE TU SOIS UN FUCKER OU UN FUCKED ? Il fut un temps où j'étais la parfaite petite Fucked. Vous savez la blonde écervelée que tout le monde prend pour une fille facile. Une fille facile je l'ai été et vous voulez mon avis je le suis certainement encore. Enfin j'aurais pu être une Fucked toute ma vie si il y a de cela maintenant bien longtemps je n'étais pas tomber amoureuse. C'était mon premier amour et il faut dire qu'il a tout bonnement réussit à m'humilier et à me mettre plus bas que terre. J'ai eu beaucoup de mal à me remettre de cette relation mais disons que depuis tout en moi à changer. Je serais la parfaite définition d'une Fucker. Disons que je me venge de ce qu'il m'est arriver sur diverses personnes.
AS-TU DEJA ETE DE L'AUTRE COTE ? Effectivement oui comme dit précédemment j'ai été de l'autre côté et je le regrette amèrement. Après tout, si j'ai un jour été de l'autre côté comme vous dites c'est tout bonnement parce que je l'ai laisser faire. J'ai tout laisser faire. Pensant que c'était le destin et que c'était la meilleure chose qui pouvait m'arriver. Seulement disons qu'au plus profond de moi je m'en veux de n'avoir rien fait pour réagir plutôt et ainsi ne jamais laisser l'opportunité à ce crétin de me brisé impunément le coeur.
(question pour fuckers) MEPRISES-TU LES FUCKED ? Mépriser est un bien grand mot. En partant du principe que je méprise pratiquement tout le monde disons que oui. Enfin en creusant plus je dirais certainement que j'ai quelques peu de la peine pour eux après tout ils sont si 'innocent' et c'est vraiment navrant ce qui arrivent à certains et je sais de quoi je parle. Seulement c'est la dure loi de la réalité. Il faut se donner les moyens de ne pas se laisser détruire par les autres. Alors si ils ne font rien en un sens c'est bien fait pour eux.
VIS-TU UNE HISTOIRE D'AMOUR A LA ROMEO&JULIET AVEC UNE PERSONNE DE L'AUTRE GROUPE ? Roméo et Juliette c'est bon pour les idiots qui croient encore au prince charmant et à toute cette connerie d'âme soeur. Je ne fais pas partie de ces gens là. Donc honnêtement non je ne vis pas d'histoire d'amour digne de roméo et juliette ni avec une personne de l'autre groupe et encore moins avec une personne de mon groupe. L'amour c'est bon pour les idiots du moins c'est mon point de vue.






(c) Misery Angel

PSEUDO ET/OU PRÉNOM : C'EST UNE BONNE QUESTION.
AGE : sixteen.
AVATAR : SMOKING HOT KATIE CASSIDY.
RÉGION : VAR.
GROUPE : soon.
AVIS SUR LE FORUM : IL GÈRE LA FOUGÈRE (a).
UN DERNIER MOT ? : Nope I love you




Dernière édition par Hazel-Dreazzle Woodward le Jeu 17 Juin - 21:11, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hazel-Dreazzle Woodward

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 16/06/2010
PSEUDO : A VOUS DE TROUVER.

MessageSujet: Re: HAZEL ♦ Baby you can drive my car.   Mer 16 Juin - 23:37





(c) cherryblossom

SOME THINGS WE DON'T TALK ABOUT ♦ Better do without.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Je trouve que c'est plutôt stupide de parler de moi alors que la majorité des personnes s'en foutent royalement. Comme si les moments marquant de ma vie étaient importants pour quelqu'un d'autre que moi. Passons. Les blancs sont fait pour être remplie et excepter parler de moi je ne vois pas bien ce que je pourrais faire d'autre. Hazel-Dreazzle Woodward, c'est à peu près tout ce que vous devez retenir sous peine de manquer quelques chose d'important dans votre stupide et monotone vie. Hazel, je dois être honnête mon prénom ne m'a jamais réellement enchantée en dépit de tout les compliment qu'on m'a souvent répété dessus. Dreazzle c'est mon deuxième prénom et je le trouve tout aussi bizarre dans son genre. Mes parents et en particulier ma mère as toujours eut un goût bien prononcer pour l'originalité, il faut toujours qu'elle aille chercher midi à quatorze heures. A mon avis avant qu'ils se mettent tout deux d'accord sur mon prénom il a du se passer un laps de temps bien trop important. Je suis née un certains 08 Août quelque part dans une chambre d'un hôpital de San Francisco. Ma famille le débat qui fait tâche dans le jolie tableau. Je suis la fille unique d'un grand avocat , et d'une journaliste pour un magasine de mode. J'ai donc grandis seule et en réalité même si je me suis souvent demander si un frère ou bien une soeur me serait bénéfique je trouve que je suis bien mieux toute seule. Après tout j'ai été l'enfant pourrie gâtée de la famille Woodward possédant un héritage avec beaucoup de zéro à la fin si vous voyez ce que je veux dire.

« PAAAAAAAAAAPAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA! .
-Hazel quoi? Pourquoi est-ce que tu hurle comme ça
-Je veux un poney.
-Tu viens de me déranger pour ça? Écoute on en reparlera , pour l'instant va donc dans ta chambre.
-J'AI DIS. Je veux un poney »

Cette conversation aussi stupéfiante soit-elle , venait de se dérouler entre mon père et moi. J'avais 6ans à cet époque là. Je l'appelais constamment pour un oui ou pour un non. Étant sa seule et unique fille il ne pouvait jamais rien me refuser. Il avait beau essayer de faire preuve d'un petit peu de bon sens et d'autorité , au final j'avais toujours ce que je voulais. C'est certainement pour cette raison que je suis si déterminée à obtenir ce que je veux. Je déteste qu'on me refuse quelque chose. Cela peut paraître arrogant mais c'est ainsi. Niveau éducation , mes parents ont toujours été du genre laxistes. Disons qu'ils étaient plutôt le genre de parents plus préoccupés par leurs travail que par l'éducation de leurs fille. Même les nourrices me trouvait insupportable. Je les poussait toutes à bout. Surement parce que inconsciemment j'aurais préféré que ce soit ma mère qui me fasse prendre mon repas et qui m'aide à faire des fractions ou toute autre stupidité du type scolaire.

« Hazel viens à table maintenant.
-Je déteste les carottes.
-Eh bien jeune fille c'est tout ce que tu auras alors tu ferais bien de manger.
-JE DETESTE LES CAROTTES. C'est pas compliqué à comprendre. »

Une grande brune était assise devant moi. Ce n'était pas ma mère non c'était une de ses amie qui avait proposé de me garder un après midi. C'était aussi la seule qui n'avait ne serait qu'essayer de faire preuve d'une quelconque autorité sur moi. Drôle était la situation. Vous voulez savoir les carottes , elles ont finit par lui atterrir en pleine tête. Passons ce petit incident. J'étais assez jeune et à l'époque je commençais déjà à avoir quelques problème avec l'autorité. Enfant nous avons tous des rêves plus ou moins irréalisables. C'est bien simple , le jour où on réalise que tout n'est pas fait de barbe à papa , de nounours et de contes de fée. On réalise que la vie est bien trop difficile et courte pour faire les choses à moitié. En grandissant mes problèmes dit 'd'autorité' ne sont nullement arrangé. Bien au contraire. A l'âge de quatorze ans l'autorité parentale à repris le dessus. Du moins pendant un temps. C'était nécessaire d'ailleurs , car sans étonné personne je ne mis pas longtemps à rentrée dans la phase 'rébellion'. J'étais devenue complètement incontrôlable. Le fait était que mon père n'était toujours pas présent car pour lui élever un enfant signifiait être là à l'accouchement et puis le laisser foutre sa vie en l'air. En revanche ma mère qui m'avait retrouver une fois, quatorze ans en plein milieu de la nuit dans la rue à moitié agonisante n'avait tout d'abord rien dit. Elle avait pensé que c'était tout ce qu'une pré-ado faisait. Boire et fumer. Histoire de vivre des expériences. Seulement le fait qu'elle ne me dise rien qu'elle ne m'estime pas assez 'intéressante' pour me punir me donna le besoin de faire plus. Histoire d'attirer l'attention. Tout ce qui leurs importaient avait toujours été que je fasse 'honneur à notre nom de famille'. Au fond moi tout ce que je voulais c'était un minimum d'attention de leurs part. Pour être honnête j'ai sombré dans la drogue pendant deux mois. J'étais capable de tout supporter. Supporter d'avoir des parents ingrats. Seulement le jour de leurs divorces et surtout de l'annonce qui fait défauts dans ma tête : je devais définitivement vivre avec mon père et sa blondasse, j'ai craqué tout mon monde a basculer doucement mais surement. Oui la blondasse c'est pour ne pas être trop vulgaire. Celle à cause de qui le semblant de famille que j'avais , avait disparue. Je n'ai jamais compris ce qu'il c'était passer. Juste que du jour au lendemain je me retrouvais des heures dans un tribunal pour parler des problèmes d'infidélités de mon père – comme si c'était une surprise –. A cette époque là j'étais âgée de seize ans. Pour une fois je m'étais réveiller tôt , en réalité je n'avais pas réussit à m'endormir. Mon père enfin si on peut toujours l'appeler ainsi venait d'entrer dans la pièce tout sourire.

« Tu es déjà debout? Miracle. J'ai une bonne nouvelle. Ce soir nous allons fêter noël en famille...
-En famille? Laisse moi rire , tu la vois où ta bonne nouvelle? Je te rappelle qu'elle ne fais pas et ne fera jamais partie de ma famille. En plus j'ai des projets déjà.
-Eh bien tu annule. Et il va falloir que tu fasse avec parce que j'ai quelque chose à t'annoncer.
-QUOI? Quoi encore?
-Nous envisageons de déménager , plus dans le nord histoire qu'elle...
-Elle? Elle mais tu n'as que ce mot à la bouche et moi? Tu pense un peu à moi. Sans rire épouser ta pouf tu crois que ce n'était pas suffisant pour me pourrir la vie. Non bien évidemment il fallait que tu en rajoute une couche et si en plus tu t'imagine que je vais vous suivre à l'autre bout du globe mais vous pouvez toujours rêver plutôt mourir. »

Conversation des plus brutales. J'étais affalée dans mon canapé et si j'avais su que tout prendrais cette tournure je n'aurais surement jamais pointé le bout de mon nez. Ce jour là était précisément celui de noël. Jour de fête et de joie , pour toutes les familles à l'exception de la mienne. Je me rappelle très bien avec quelle vitesse il avait finit par me mettre une gifle. Elle était peut-être limiter sur les bords mais si il croyait que c'était en me frappant que j'accepterais de quitter mon lieu de résidence il se trompait bien. Résultat des courses j'étais aller à une fête. Rejoindre mon toxicoman de copain. Il fallait bien que je décompresse un peu. C'était d'ailleurs un peu sa faute si j'avais tendance à planer constamment. Deux mois jour pour jour. Il fallait fêter ça. Cette soirée avait été bien marrante, seulement la coke et le champagne semblait faire remonter en moi quelques question. Une dispute avait éclaté et ce sombre crétin c'était arrêter en plein milieu de la route. Ce n'était pas non seulement dangereux c'était surtout interdit. « Il ne faut pas rester là. ». Ces abrutis de policier , ils s'étaient empresser de venir nous déranger. « Oui , excusez-nous justement nous étions sur le point de partir. ». Rien ne serait arriver si je n'avais pas comme toujours décider de me la ramener. « Oui enfin écoutez ,attendez deux minutes parce que là on discute. ». Du coup le pauvre policier qui ne comprenait pas sur qui il était tomber. S'était empresser de réclamer la carte grise du véhicule oui histoire de vérifier et de se sentir important. Manque de peau pour lui , mon copain aussi avide de cokaïne qu'il était , n'était surement pas un voleur. « C'est bon tout est en règle. »C'était surement le moment de partir. Enfin pas tout à fait vue que je m'étais empresser d'encore une fois en rajouter une petite couche. « Eh ouai dommage. ». Le flic indigné demanda du tac au tac le permis de monsieur. Il fallait bien qu'il trouve la faille. Enfin en attendant je commençais à trouver le temps long et je devais rentrer chez moi un jour. M'énerver c'était tout ce que j'avais trouver de mieux à faire. « Comment on peux être aussi con tu pouvais pas t'arrêter ailleurs qu'en plein milieu de la route. ». Je revois encore son visage qui de colère fixait au loin le vide. « Ouai mais on en serait pas là si t'avais fermer ta gueule idiote. ». Ne cherchez pas à comprendre nos disputes étaient toujours aussi vulgaire. « Attends me traite pas d'idiote ok. La bagnole est pleine de coke et en plus c'est des faux papiers. ». On pouvait voir la colère monter en lui. J'avais le dont de trouver les mots qui le mettait dans une rage pas possible. « Mais c'est pas des faux papiers. Tais-toi un peu. ». Personne ne pouvait se permettre de réclamer que je me taise. C'était une raison de plus pour que je surenchérisse. « Me dis pas de me taire. On est au vingt et unième siècle. Si il y a des femmes qui ont brûlés leurs soutien gorges et qui ont manifestés c'est pas pour que trente années plus tard des machos comme toi nous disent de la fermer. ». Plus les minutes s'écoulaient et plus le ton montait entre nous. Il venait une nouvelle fois de me demander de me taire. Cette fois-ci j'avais tellement brayer que même les flics dans leurs voitures avaient pu entendre mes propos. « Non mais je rêve là tu recommence? Tu entends ce que je te dis où tu es trop défoncé pour comprendre? ». Bim les bons mots au bon moment. Voyant le flic arriver avec son air fier je ne pouvais faire qu'une chose lui dire. « Et puis vous , vous mêlez pas de cette histoire. C'est entre lui et moi pas la peine d'essayer de le défendre. ». C'était plus fort que moi je ne contrôlais absolument pas ce que je disais. Test d'alcoolémie avait-t-il dit. Voilà à cause de moi où nous en étions arriver. « Hé non non non n'y va pas. Avec tout l'alcool que t'a dans le sang tu va prendre à perpétuité. ». A l'heure qu'il était j'aurais déjà pu être chez moi bien tranquille et non à cause de mon hystérie incontrôlable , il venait de se faire embarqué. « Attendez il a un peu bu ça arrive à tout le monde. Si ça se trouve vous aussi vous avez deux ou trois petits coups dans le nez. Soufflez dans le ballon un peu pour voir? ». La palme d'or de celle qui sors toujours les mauvais propos aux mauvaises personne et dans les pires moment aurait du , rien que pour ça m'être décernée. L'autre flic s'approcha de moi et commença à ouvrir mon sac. « Eh attendez. Une femme ne montre jamais ce qui se trouve dans son sac. ». Ni une ni deux , il venait de mettre la main sur un sachet de coke bien remplie. J'avais beau avoir sortie une histoire à coucher dehors pour expliquer ce que ceci faisait dans mon sac , j'avais pitoyablement échouée. Imaginez un peu le choc que ça avait été pour mes parents de venir me chercher au commissariat de police pour le délit de possession de stupéfiant. Dans la voiture sur le chemin du retour le silence était le premier mot d'ordre. Ni l'un ni l'autre ne parlait , ils ne s'attendaient juste pas à ça. Une fois arriver c'était une des premières fois que ma mère et mon père depuis leurs divorces restaient dans la même pièce ne serait-ce qu'une minute. Nous étions assis dans le salon. Je ne disais rien de toute manière il n'y avait rien à dire. Eux ils me lançaient des regards indignés. « De la coke. Tout ça c'est de ta faute. Si tu t'occupais un peu plus de l'éducation de ta fille et un peu moi de ta pétasse on en serais pas là. ». Bingo. Elle venait de marquer un point. Niveau façon de pensé et de s'exprimer ma mère et moi étions exactement les mêmes. « Ne la traite pas de pétasse. Ma faute? Ma faute? Et toi si tu la prenait un peu plus souvent chez toi , plutôt que de là laisser ici. C'est facile de faire la morale quand on est dans ta position. ». Le ton montait déjà et il fallait avouer que j'avais trop supporter leurs disputes ces derniers temps. Dans un soupir et sans rien dire j'étais partie m'enfermer dans ma chambre. En deux mois ni l'un ni l'autre n'avait remarquer ce qu'il ce tramait alors ils pouvaient se disputer mais en attendant ils étaient tout les deux coupables. Cette période ne fut pas des plus comique. Loin de là. Ce fut ma période de haute surveillance venant de ma mère. Elle ne me laissait jamais une seule seconde en paix. Elle m'étouffait. A croire que le juste milieu n'existais pas. Je détestais cette situation et je préférais encore pouvoir faire ce que je veux quand je veux et avec qui je veux plutôt que d'avoir un couvre feu. En prime, je n'allais pas me tuer à petit feu juste pour que mes parents se rendent compte qu'ils en sont de très mauvais, alors j'ai sagement arrêter mes conneries enfin du moins j'ai tenté d'en faire le moins possible. Ma famille est ce parfait stéréotype si dérangeant. Vous savez celui de la richissime famille d'héritier qui se doit de donner l'impression d'être parfaite. Histoire d'être envier. Le stéréotype au détail près. Allez savoir pourquoi c'est toujours dans ce genre de famille , où l'enfant unique devient une garce méprisable ,hautaine qui désire constamment qu'on exécute ses moindres désires sans broncher. Je suis une gosse de riche dont la vie est bien trop prévisible. Je suis constamment insatisfaite et ceux depuis toujours. Enfin cela ne doit pas bien vous étonnez. Assez parler de mes parents ou encore de l'influence de mon milieu sur mon caractère. Car dans ma vie il y a quelqu'un de bien plus important. C'est sans doute grâce à elle que je tien. Oui , pour être franche je subis ma vie , mon quotidien et sans Jaden , une petite brune qui me sert de meilleure amie , il me semble que j'aurais déjà craquer depuis bien longtemps.

« Quoi?.
-Rien, tu me demande pas comment s'est passer mon rendez-vous?
-Si. Comment s'est passer ton rendez-vous?
-Alors c'était génial , il m'a emmené au ciné donc comme prévue (...) Et. Hazel tu m'écoute pas là.
-Si t'inquiète pas c'est juste que OHH. Je tuerai pour avoir le sac de kate moss. »

J'ai toujours eut un problème de concentration. Me focalisé sur autre chose que moi as toujours été une chose difficile. Mes amies et les personnes qui m'entourent qui ne le sont pas forcément disent que je suis une personne nombriliste. C'est d'ailleurs quelques peu vraie. Tout doit toujours tourner autour de moi et marcher comme je le souhaite sinon je perds pied. Jusque là tout tournait selon mes règles du jeu. Rien ne dure éternellement. A mes seize ans j'ai finis par comprendre que j'avais beau croire que je pourrais toujours tout surmonté que rien ne me toucherait , j'aurais du savoir bien plus tôt que j'avais tord. Je me trompais sur toute la ligne. Aujourd'hui je suis une personne assez complexe à déchiffré. Avant j'étais le genre de fille souriante , assez redoutée et surtout un peu trop naïve sur les bords. Maintenant il est bien difficile de me berner. Je suis un peu le genre de personne à qui tout réussit et dont le trop plein d'assurance à tendance à effrayer certaines personnes.

Tout me réussit oui, enfin sans aucune prétention j'obtiens facilement et abondamment ce que je veux. J'aurais d'ailleurs du mal à me faire plaindre par quelqu'un. Seulement chez chaque personne se trouve une faille. La faille. Celle qui vous rend faible et vulnérable. Emotionellement parlant c'est de là que viens le problème. C'est peut-être un mince problème comparé à la famine des populations africaines mais c'est mon problème. Autrefois j'étais le genre de gamine pleine de rêve. Dont celui de trouver le grand amour , celui avec un grand A. Celui qui compte plus que les autres. La première fois que tout mon monde s'écroula fut à cause de lui. Il ne mérite même pas que j'en parle mais puisque c'est un souvenir marquant autant le raconté. Vous manqueriez quelques chose. Car oui il ne faut jamais penser que tout est toujours acquis que le bonheur vous tombe dans les bras sans que vous ayez le temps de dire 'ouf'.

Ce jour là marquait la fin des vacances d'été. Bikini , plage et fête c'était terminé. C'est le genre de jour où tout me semble maussade et déprimant. Le genre de jour que je souhaiterais passer sous ma couette histoire de penser à autre chose. Malheureusement , je n'étais pas dans ma chambre entrain de me morfondre sur la durée limitée des vacances d'été qui me sont si importantes, j'étais plutôt dans un aéroport. Attendre encore et encore. C'était ça de partir aux bahamas. L'avion j'ai toujours eut horreur de cela. « Les passagers du vol AF1689 à destination de San Francisco sont priés de se rendre aux portes F06 et F07 pour l'embarquement. ». Cette voix aussi indifférente qu'elle m'était , je la bénissais. J'allais enfin pouvoir être chez moi. Même si cela me déprimait de rentrée à la réalité qui était bien loin d'être un paradis à cette époque car mes parents étaient en pleine instance de divorce mais j'en parlerais en profondeur un peu plus tard, quitte à choisir je préférais largement être chez moi que dans un aéroport miteux encore plus bondé que la caisse du magasin A&F. Passons. Un vol long pénible et désespérant m'attendait enfin c'était ce que je pensais. En allant rejoindre la place qui était indiqué sur mon billet je put m'apercevoir que quelqu'un s'y trouvait déjà. Il avait beau avoir l'air bien sympathique mais je n'avais pour habitude de partager ce qui me revenait de droit. « Excusez-moi mais il me semble que vous êtes assis à ma place. ». Polie et inoffensive c'était ce que je donnais et donne toujours l'impression d'être aux premiers abords. J'ai pour habitude de toujours faire en sorte que les personnes se trompent sur mon compte. C'est tellement drôle de lire la déception dans leurs yeux. Vous me direz en soit ce n'est pas bien comique de se jouer des gens et de duper son monde mais c'est un passe temps intéréssant. Bref là n'est pas le sujet. Ce blondinet devait déguerpir immédiatement. « Ah oui je suis désolé ma place est celle juste à côté mais c'est juste que je ne supporte pas ne pas être à côté du hublot. ». Mignon. C'était mignon il fallait l'avouer, enfin pour une fois et aller savoir pour quel raison je n'avais pas fait de scandale. Je m'étais contenté de m'assoir à côté du jeune homme sans rien dire. Tout ce qui m'importait ce jour là c'était d'arriver au plus vite chez moi , histoire de revoir Jaden à qui j'avais tant de choses à raconter. Pendant le vol je n'arrivais pas à trouver le sommeil et c'était fort compréhensible car j'avais toujours eut peur de mourir d'un accident d'avion. « Hum moi c'est yyy. et dis-moi en plus d'être charmante et insomniaque tu es? - Mystérieuse. ». C'était ce que je lui avais répondue. J'ai toujours aimer laisser planer quelques interrogations à mon sujet mais lui il était servit. Pendant toute la fin du vol nous avions discuter comme si nous étions de vieilles conaissance. C'était sans doute ce dont j'avais besoin , parler à quelqu'un sans qu'il ne me juge. A la fin du vol , avant de rejoindre Jaden , oui mes parents n'avaient pas pour habitude de venir me chercher à l'aéroport , ils étaient bien plus occupés avec leurs propres voyages 'd'affaires'. Donc c'était avant de rejoindre Jaden que je lui avais stupidement donner mon numéro de téléphone en lui disant. « Appelle moi si un jour tu t'ennui. ». Si les choses étaient à refaire d'ailleurs je ne lui aurais jamais adresser la parole. C'est difficile d'éprouver tant de haine pour une personne avec qui on a eut tant de moment appréciable.

Appeler il a finit par le faire. Il avait mis le temps , mais il l'avait fait. Comme ils le font tous d'ailleurs. Un jour alors que je me demandais pourquoi il n'avait toujours pas rapeller et oui question de fierté il m'était un peu trop de temps à mon goût , monsieur c'était enfin décidé. « Allo? ». Je me souviens parfaitement du sourire niais que j'arborais. Je déteste être comme ça. Niaise et faible. Car oui l'amour me rend faible et aveugle. Cela n'avait d'ailleurs pas manqué. J'avais été aveugle complètement. Dans la série je me trompe sur toute la ligne j'aurais pu me voir décerner la palme d'or. Les rendez-vous s'enchainaient et je devenais de plus en plus accro. Un jour , j'étais venu à l'improviste chez lui. Une vision qui ne m'enchantait pas s'offrait à moi. Il était avec une autre fille. Ce qui me mettait hors de moi. Oui quand je me met à être un peu plus qu'un simple coup avec quelqu'un qui que ce soit j'apprécie qu'il n'aille pas voir ailleurs. « J'y crois pas. Non mais sérieusement comment on peut être aussi conne. ». Je m'en voulais c'était certains mais ce n'était surtout pas tout. Monsieur le don juan des bacs à sable avait décidé de se la jouer exclusivité et je devais avouer qu'il avait bien réussit son coup ce jour là. « Hazel où est-ce que tu va attends. Je suis désolé. Je.. ». Le regard indigné , comme si ses excuses m'intéressaient. « Arrête j'ai été con. Mais je te dis que je suis désolé. Tu auras peut-être du mal à le croire mais...Je t'aime. ». Ce crétin , il avait sortie les bons mots au bon moment. Il m'avait attendrie dans un moment de faiblesse et voilà que je me mettais à sortir avec lui. Je ne suis pas du tout le genre de fille qui se met en couple facilement et là c'était d'ailleurs trop simple. Trop simple et trop calme pour que cela dure.

Cela avait durée un temps. Oui , pendant quelques temps j'y avait cru dure comme fer. J'avais crus que peut-être j'étais tomber sur un con qui n'en était pas réellement un. A force d'avoir trop d'espoir sur quelqu'un on tombe de bien bas. Je dois dire que je suis tomber de très bas. Ne le voyant pas revenir d'une fête j'étais partie le chercher personne ne voulait me dire où il était. Je m'attendais donc au pire. J'ai fouiller toutes les pièces de la maison. La seule pièce qui me restait était une chambre. Je pris une longue inspiration. J'espérais. Oui j'espérais vainement qu'il ne se trouve pas là avec une autre. « Ok là tu te fou vraiment de moi. ». C'était à croire qu'à chaque fois que j'ouvrais une porte je trouvais mon copain avec une autre fille. Alors j'ai décidé qu'il était temps que j'arrête. Que j'arrête de croire en lui alors qu'il était comme tout les autres. Un jour stupidement je suis aller lui rendre toutes ses affaires. J'avais le besoin que tout soit claire car visiblement il ne comprenait pas et s'entêtait à me traquer. « Tiens j'en avais marre de voir toutes tes conneries chez moi. T'a eu de la chance que je les ai éloigné de mon briquet. Bonne continuation. Ah , une dernière chose. Oublie moi ça vaux mieux pour nous deux. ». Je lui avais lancé un carton remplie de toutes ses affaires. J'étais maintenant débarrassé de tout ce qui me rappelais son existence. Ces quelques mots furent les derniers que je lui adressèrent c'était ainsi.

Parlons encore de mes emmerdes. J'ai la fâcheuse tendance à toujours me mettre dans des situations impossible. De rencontrer le genre de personne qui foutent tout le cours de l'histoire en l'air. Le cours de mon histoire. Après tout j'étais fille unique , fille d'une riche famille heureuse avant que mon père se casse avec sa secrétaire. Même si mes parents passaient leurs temps ç ne jamais être là , je vivais bien comme ça. Et peut-importe ce que les autres pouvaient en pensé. Il a juste fallut que le destin bouleverse tout. Mon père est donc partie et j'ai du le suivre , ma mère étant plutôt insoutenable. Le pire dans tout ça c'est qu'en plus de m'imposer une garce de secrétaire et de l'épouser , il a finit par la laissée tomber pour une autre femme. Celle-ci était pire encore que la précédente comme si c'était possible. Elle était hautaine et des plus perfide. Et cerise sur le gâteau elle avait deux enfants. Une fille et un garçon. Du côté de la fille aucun soucis , le même âge et surtout la même mentalité , mais pour le reste en ce qui concernait le garçon ce n'était pas gagner du tout.

« Hazel, t'étais où bordel?
-Alors pour commencer je n'ai aucun compte à te rendre et ensuite QU'EST-CE QUE TU FOU DANS MA CHAMBRE?
-Je t'attendais. Les parents s'inquiétaient et du coup tu es privée de sortie ce soir.
-JE SUIS QUOI? MAIS PUTAIN VOUS ME GONFLEZ TOUS. LAISSEZ MOI VIVRE. OUBLIEZ MOI ET SORS IMMÉDIATEMENT DE MA CHAMBRE TU ME GONFLE. TU COMPREND? »

Enfin je pense qu'il est grand temps que je m'arrête là pour les petites anecdotes passionnantes. Car à l'allure où je vais , je pourrais bientôt publier un livre qui s'appellerais 'les déboires d'Hazel-Dreazzle Woodward'. J'ai finis par me barrer de ce foyer de fou pour vivre seul sans eux et surtout dans le but de vivre comme je l'entends. En attendant , j'ai toujours un caractères compliqué et difficilement supportable. Je suis toujours déterminée. J'essaye de me rappeler qu'il faut TOUJOURS juger un livre à sa couverture. Je suis juste une blonde à problèmes parmi tant d'autres personne. Certaines personne m'ont répétés que mon problème c'était le karma. C'est surement ça alors. Enfin je sais que la vie est difficile avec tout le monde. Alors je tente de me plaindre de la mienne le moins possible.



Dernière édition par Hazel-Dreazzle Woodward le Jeu 17 Juin - 21:37, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hazel-Dreazzle Woodward

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 16/06/2010
PSEUDO : A VOUS DE TROUVER.

MessageSujet: Re: HAZEL ♦ Baby you can drive my car.   Mer 16 Juin - 23:38

on sait jamais.


Dernière édition par Hazel-Dreazzle Woodward le Jeu 17 Juin - 21:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antigone L. Hurley

avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 16/06/2010
JUKEBOX : SHE SAID - plan b.
PSEUDO : Sunny
CREDITS : © Sunny ; livejournal

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

MessageSujet: Re: HAZEL ♦ Baby you can drive my car.   Mer 16 Juin - 23:56

Welcome! (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://badday.1fr1.net/forum.htm
Hazel-Dreazzle Woodward

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 16/06/2010
PSEUDO : A VOUS DE TROUVER.

MessageSujet: Re: HAZEL ♦ Baby you can drive my car.   Jeu 17 Juin - 0:13

Merci I love you Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jules B. Leenon

avatar

Masculin Messages : 64
Date d'inscription : 16/06/2010
JUKEBOX : soan - emily
PSEUDO : GOD.
CREDITS : (c) psychozee

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...:

MessageSujet: Re: HAZEL ♦ Baby you can drive my car.   Jeu 17 Juin - 0:14

    Bon, on se marrie tout de suite ou on attends ? glourps

    Bienvenue, excellent choix d'avatar. *_*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hazel-Dreazzle Woodward

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 16/06/2010
PSEUDO : A VOUS DE TROUVER.

MessageSujet: Re: HAZEL ♦ Baby you can drive my car.   Jeu 17 Juin - 0:49

hmmm maintenant tout de suite ça me va :P I love you .
Merci Smile.


Dernière édition par Hazel-Dreazzle Woodward le Jeu 17 Juin - 3:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jackie Bostwick

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 16/06/2010
PSEUDO : MUSHABOOM.

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKED

MessageSujet: Re: HAZEL ♦ Baby you can drive my car.   Jeu 17 Juin - 1:49

ameeen superzero glourps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hazel-Dreazzle Woodward

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 16/06/2010
PSEUDO : A VOUS DE TROUVER.

MessageSujet: Re: HAZEL ♦ Baby you can drive my car.   Jeu 17 Juin - 1:52

    PROSTERNE-TOI FOLLE :P
    - si tu vois ce que je veux dire *sqrasm*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
B. Andrea Silverstone

avatar

Féminin Messages : 527
Date de naissance : 23/10/1993
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 25
JUKEBOX : LADY ANTEBELLUM ♦ I RUN TO YOU
PSEUDO : STARSTRUCK
CREDITS : SHIYA

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

MessageSujet: Re: HAZEL ♦ Baby you can drive my car.   Jeu 17 Juin - 11:18

groopie lovelybones crazyy plz I love you glourps superzero ameeen héhéhihi slurps rabbitdance makelove zfljfsd
bienvenueeeeeeeeeeee FOOLISHY arrribaa

- - - - - - - - - - - -


    i run from hate. i run from prejudice. i run from pessimits. but i run to late. i run my life or is it running me, run from my past ? u run to fast or too slow it seems.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël C. Fitzgerald

avatar

Féminin Messages : 144
Date de naissance : 25/03/1993
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 25
JUKEBOX : OASIS - wonderwall
PSEUDO : yesterday/PPVEP
CREDITS : Avatar; © Misery Angel. Sign; © lj & Rufus Wainwright

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

MessageSujet: Re: HAZEL ♦ Baby you can drive my car.   Jeu 17 Juin - 14:07

Bienvenuuuuuuuuuue Very Happy
Magnifique ava' (l).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elmi Brown-Parker
ELMI ♠
can't you just let me be ?

avatar

Féminin Messages : 87
Date de naissance : 19/04/1992
Date d'inscription : 14/06/2010
Age : 26
JUKEBOX : a bad girl's lament • ke$ha.
PSEUDO : MYMZ.
CREDITS : MYMZ.

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

MessageSujet: Re: HAZEL ♦ Baby you can drive my car.   Jeu 17 Juin - 14:39

makelove Katiiiiiiiiiiiiiiiiiiie, punaise que de beaux avatars sur c'forum !
Bienvenue =D

- - - - - - - - - - - -

i'm a bad bad girl i'd kiss that boy again.
please forgive me baby for i have sinned.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hazel-Dreazzle Woodward

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 16/06/2010
PSEUDO : A VOUS DE TROUVER.

MessageSujet: Re: HAZEL ♦ Baby you can drive my car.   Jeu 17 Juin - 19:46

    Merci tout le monde Smile.
    STARSTRUCKY lovelybones groopie plz ♣️ BTW si c'était possible de me la réserver chou parce que chez moi c'est les inondations et ils arrêtent pas de me couper internet donc je vais galérer pour faire ma fiche :S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
B. Andrea Silverstone

avatar

Féminin Messages : 527
Date de naissance : 23/10/1993
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 25
JUKEBOX : LADY ANTEBELLUM ♦ I RUN TO YOU
PSEUDO : STARSTRUCK
CREDITS : SHIYA

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

MessageSujet: Re: HAZEL ♦ Baby you can drive my car.   Jeu 17 Juin - 19:53

ah merde, t'es du côté des inondations, j'avais complètement forget, le truc c'est qu'on réserve pas les avatars, et donc bon, ça le fait pas si je réserve pour toi et pas pour les autres =/ mais t'inquiète, je surveille ta katie, je convaincrai ceux que la veule que c'est pas possible Laughing quitte à vendre mon corps x)

- - - - - - - - - - - -


    i run from hate. i run from prejudice. i run from pessimits. but i run to late. i run my life or is it running me, run from my past ? u run to fast or too slow it seems.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hazel-Dreazzle Woodward

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 16/06/2010
PSEUDO : A VOUS DE TROUVER.

MessageSujet: Re: HAZEL ♦ Baby you can drive my car.   Jeu 17 Juin - 20:12

    OUI OUI VEND TON CORPS POUR MOI :P ♣️ Et je suis totalement du côté des inondations en plus de ça je suis aussi totalement dans mon bac demain (y). Donc c'est chaud marron la :P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahàron B. Cutler

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 16/06/2010
PSEUDO : mzelletracy.

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKED

MessageSujet: Re: HAZEL ♦ Baby you can drive my car.   Jeu 17 Juin - 20:16

    Bienvenue sur le forum et bonne continuation.
    KATIEE I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
B. Andrea Silverstone

avatar

Féminin Messages : 527
Date de naissance : 23/10/1993
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 25
JUKEBOX : LADY ANTEBELLUM ♦ I RUN TO YOU
PSEUDO : STARSTRUCK
CREDITS : SHIYA

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

MessageSujet: Re: HAZEL ♦ Baby you can drive my car.   Jeu 17 Juin - 20:18

je ferais tout pour toi plz
y a eu des dégâts chez toi à cause de l'inondation ?
putaaaaaaain --' merde pour ton bac I love you

- - - - - - - - - - - -


    i run from hate. i run from prejudice. i run from pessimits. but i run to late. i run my life or is it running me, run from my past ? u run to fast or too slow it seems.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hazel-Dreazzle Woodward

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 16/06/2010
PSEUDO : A VOUS DE TROUVER.

MessageSujet: Re: HAZEL ♦ Baby you can drive my car.   Jeu 17 Juin - 20:20

Ahàron B. Cutler a écrit:
    Bienvenue sur le forum et bonne continuation.
    KATIEE I love you
CRAWFORD I love you.

OH STARSTRUCKYCHOU JE SUIS TROP TOUCHEE LA plz lovelybones .
Hmm il y aurait pu si je m'étais pas lever ce matin pour fermer toute les fenêtre et évitez à toute la pluie de rentrer chez moi plus qu'elle ne l'était déjà Laughing . Enfin je vais essayer de la commencer ma fiche et de la finir vite tu m'excusera du coup elle sera pas super mais bon au moins comme ça c'est fait et je me rattraperais en rp' :P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
B. Andrea Silverstone

avatar

Féminin Messages : 527
Date de naissance : 23/10/1993
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 25
JUKEBOX : LADY ANTEBELLUM ♦ I RUN TO YOU
PSEUDO : STARSTRUCK
CREDITS : SHIYA

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

MessageSujet: Re: HAZEL ♦ Baby you can drive my car.   Jeu 17 Juin - 20:21

raaah, j'espère que tout va bien se passer les jours prochains I love you
t'inquiète pas, je sais que ça sera bien de toutes façons plz

- - - - - - - - - - - -


    i run from hate. i run from prejudice. i run from pessimits. but i run to late. i run my life or is it running me, run from my past ? u run to fast or too slow it seems.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
C. Jarod Wakefield

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 17/06/2010
JUKEBOX : LADY GAGA ♦ Alejandro
PSEUDO : sugarmafia
CREDITS : (c) baby gone

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

MessageSujet: Re: HAZEL ♦ Baby you can drive my car.   Jeu 17 Juin - 20:22

KATIE plz une des femmes de ma vie slurps
Welcome here & bonne continuation pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hazel-Dreazzle Woodward

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 16/06/2010
PSEUDO : A VOUS DE TROUVER.

MessageSujet: Re: HAZEL ♦ Baby you can drive my car.   Jeu 17 Juin - 20:25

    J'espère aussi parce que franchement c'est la fin de tout là :P.
    OH SUGARMAFIA plz ♣️ Katie c'est la femme de ma vie :P ♦️ Anyway hmm j'exige un futur lien (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hazel-Dreazzle Woodward

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 16/06/2010
PSEUDO : A VOUS DE TROUVER.

MessageSujet: Re: HAZEL ♦ Baby you can drive my car.   Jeu 17 Juin - 21:27

Bon c'est nul mais on fait avec ce qu'on à et c'est tout ce que j'avais ce soir donc je pense avoir terminer. (y)(a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L. Baze Olligahan

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 16/06/2010
JUKEBOX : Poker face ♣ Daughtry
PSEUDO : exotic

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

MessageSujet: Re: HAZEL ♦ Baby you can drive my car.   Jeu 17 Juin - 21:30

katiiiiiiiiiiie !
que je l'aime cette fille !
il nous faudra un lien plz

traduction: Bienvenuuuue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R. Weenie Whoods

avatar

Féminin Messages : 419
Date de naissance : 23/10/1993
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 25
JUKEBOX : CHRISTINA AGUILERA ♦ NOT MYSELF TONIGHT
PSEUDO : STARSTRUCK
CREDITS : AURELIE

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

MessageSujet: Re: HAZEL ♦ Baby you can drive my car.   Jeu 17 Juin - 21:32

parce que tu trouves que c'est nul toi ?? j'ai lu que le début, mais c'est déjà super, et comme d'habitude, ça va déchirer sa mamie plz
je te valideeeeee honey I love you

- - - - - - - - - - - -


    i'm out of character. i'm in a rare form. and if you really know me you know it's not the norm. 'cause i'm doing things that i normally won't do. the old me's gone, i feel brand new. and if you don't like it, fuck you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: HAZEL ♦ Baby you can drive my car.   

Revenir en haut Aller en bas
 
HAZEL ♦ Baby you can drive my car.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GAGGIA BABY caffita systéme
» [manga] Blazer Drive
» "transberry juice" & "faux wheel drive"
» [Poupée] Petite Blythe "Baby Buttercup" Décembre 2010
» Million dollar baby

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE TALES OF SAN FRANCISCO. :: TO INFINITY AND BEYOND :: ✔ PERMIS DE SÉDUIRE :: Permis accordés-
Sauter vers: