AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BREE - don't call me baby anymore.

Aller en bas 
AuteurMessage
L. Breony McAllister
    breony • « you can't resist my blondie charm. »

avatar

Féminin Messages : 131
Date de naissance : 23/05/1993
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 25
JUKEBOX : PLEASE DON'T STOP THE RAIN ♥ JAMES MORRISON
PSEUDO : LITTLERED.
CREDITS : DODIXE

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

MessageSujet: BREE - don't call me baby anymore.   Jeu 17 Juin - 18:54



(c) soft frenzy.

♣️ LIVIA BREONY MCALLISTER ♣️
- - - - - - - - - - - - - - - - - -

J'ai actuellement 27 ans, j'habite à San Francisco depuis près de vingt ans. Je suis officiellement célibataire. Je suis née le quatorze février, eh oui, le jour de la St-Valentin.. Je suis professeure d'anglais à l'Université de San Francisco. Si on me demande dans quelle classe sociale je suis je répondrais : moyenne
- - - - - - - - - - - - - - - - - -


QU'EST-CE QUI A FAIT, DANS TA VIE, QUE TU SOIS UN FUCKER OU UN FUCKED ? Trop longtemps dans ma jeunesse, je me suis laissée marcher sur les pieds. J'ai décidé que je serais celle qui mène la danse plutôt que celle qui se fait écrasée. Et comme je rate très rarement ce que j'entreprends, je crois que ça fais véritablement de moi une 'fucker' dans la société actuelle.
AS-TU DEJA ETE DE L'AUTRE COTE ? Toute mon enfance je dirais. Je ne prenais pas beaucoup de place, j'étais trop douce, trop gentille, trop naïve. Heureusement que ce temps est révolue désormais.
MEPRISES-TU LES FUCKED ? Personnellement, je m'en fous. Ils sont simplement beaucoup plus faciles à atteindre que les 'fuckers', même s'ils ne sont pas tous aussi forts que veulent montrés les baiseurs. Disons que je détesterais pas une personne parce que c'est un 'fucked', mais il se pourrait que je prenne plaisir à l'écoeurer, parfois.
VIS-TU UNE HISTOIRE D'AMOUR A LA ROMEO&JULIET AVEC UNE PERSONNE DE L'AUTRE GROUPE ? Non. Le seul garçon dont je suis véritablement tombée amoureuse n'est nul autre qu'un 'fucker' pur et dure. Et notre histoire est loin d'être celle de Romeo&Juliet. D'toute façon, de ce que j'en sais, l'amour ça t'apporte rarement quelque chose de positif. La seule chose que j'en retire, c'est cette carapace qui m'empêche de m'ouvrir comme auparavant.






(c) CHERRYLIPS

PSEUDO ET/OU PRÉNOM : littlered.
AGE : dix-sept ans.
AVATAR : amber sexy heard. héhéhihi
RÉGION : québec. 8D
GROUPE : fuckers, yeah babe.
AVIS SUR LE FORUM : j'aime, j'aime, j'aime. I love you
UN DERNIER MOT ? : pouet.




Dernière édition par L. Breony McAllister le Ven 18 Juin - 7:25, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L. Breony McAllister
    breony • « you can't resist my blondie charm. »

avatar

Féminin Messages : 131
Date de naissance : 23/05/1993
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 25
JUKEBOX : PLEASE DON'T STOP THE RAIN ♥ JAMES MORRISON
PSEUDO : LITTLERED.
CREDITS : DODIXE

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

MessageSujet: Re: BREE - don't call me baby anymore.   Jeu 17 Juin - 18:55





(c) bazzart.

♣️ CLOSE YOUR EYES, CLEAR YOUR HEART, CUT THE CORD ♣️
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -




« Maman? C’est pourquoi toutes ses boîtes? » Je n’étais qu’une petite fille de huit ans. Je n’étais peut-être pas particulièrement vieille à l’époque, mais j’étais assez futée pour comprendre que maman et papa, ça n’allait pas durée encore longtemps. Depuis quelques mois, l’ambiance dans la maison était étrange, plus celle que c’était auparavant. Je revoyais encore tous ses moments où nous étions une famille heureuse. Je me souviens quand papa et maman s’embrassait encore pendant qu’ils faisaient le souper et tout ce que je trouvais à dire c’est « Beurk. » bien qu’au fond, j’étais contente de voir que mon papa et ma maman s’aimaient toujours très fort. C’était pas rare de voir, même à la maternelle que des parents s’étaient séparés et j’avais toujours espéré que mes parents n’en feraient pas partis. Mais on obtient pas toujours ce qu’on veut évidemment. « On part. » « Avec papa? » Mon père s’était mis à rire dans la pièce à côté alors que j’avais senti mon coeur se serré au niveau de la poitrine. Je savais au fond que papa ne suivrait pas. Je crois qu’il ne veut plus de nous, plus de moi. Il est méchant depuis quelques temps et puis maman, elle pleure tout le temps. Je comprends pas tout, mais je comprends que papa n’aime plus maman et ça fait mal. « Non ma chérie. Que nous deux, une virée entre filles. » Une virée qui s’annonçait drôlement longue. Le temps d’une vie même si l’on en croyait les dires de mon père lorsqu’on sortit alors qu’il s’écriait déjà à notre encontre. « Bon débarras! » Je m’étais mise à pleurer, incapable de comprendre ce qui s’était passé entre temps pour que mon père ne soit plus le même homme. Celui qui m’avait pris dans ses bras, qui m’avait si souvent consoler, qui me faisait rire avec des blagues que nous étions les seuls à trouver drôle. J’étais trop jeune pour le comprendre, mais mon père n’était plus le même à cause de cette substance que l’on nomme alcool. C’est ce qui le rendait méchant, agressif. Je ne le remarquais pas, mais mon père avait toujours une bouteille qui traînait quelque part dans la maison, que ce soit en plein jour ou tard le soir. Ma mère avait mis son bras autour de mon épaule alors que les larmes coulaient toujours sur mes joues de petite fille. Une fois dans la voiture, je m’étais collée contre elle, sa main jouant dans mes longs cheveux blonds une copie conforme des siens. « Ça va aller ma puce. San Francisco nous attend avec impatience. »

J’en peux plus de la philosophie. Je déteste la philosophie. Sauf qu’évidemment, j’avais besoin de la philosophie. J’avais toujours été une fille ambitieuse et j’avais envie de réussir ma vie de façon qui se démarquerait, d’une façon aussi qui rendrait ma mère fière comme jamais. Mon ambition première; devenir professeure d'anglais. Ce n'était certes, pas l'un de ses métiers fambloyants comme médecin ou avocat, mais c'était ce que je voulais faire et malgré les apparences, c'était plus difficile que ça ne le laissait paraître. Mes études, j’étais loin de les avoir terminer et bien que présentement, alors que j’étudiais pour la troisième fois cette semaine les théories de Socrate et que je les détestais toujours autant, j’avais la motivation pour réussir. La motivation et l’envie. J’aurais préférée cent fois être à l’extérieur par cette belle journée d'avril, tapée dans des ballons, courir, dépenser toute cette énergie plutôt que de la concentrer sur des trucs aussi peu passionnant que la philosophie, mais il me fallait mettre mes priorités à la bonne place. Ma mère m’avait toujours encouragée à faire ce dont j’avais envie et chaque jour, elle me montrait son support face à mes choix de vie. Je désirais tant lui montrer que j’étais capable, tout comme elle auparavant alors qu’elle était maintenant une grande avocate reconnue, que je pouvais faire beaucoup. À mon bureau, je suis tellement concentrée que je n’entends pas ma porte s’ouvrir légèrement et quelqu’un ajouté sa présence dans ma grande chambre. Complètement absorbée par cette théorie que je relis pour la quinzième fois, c’est des lèvres tendres qui vinrent me sortir de mon enfer personnel alors que je reconnaissais très facilement les touchers de mon petit ami. Dans mon cou, Andrea laissait sa marque alors que plusieurs frissons me parcouraient déjà le long du dos. Un sourire amusé aux lèvres, la tête qui penche légèrement à cause des caresses du garçon, j’exclame d’une voix enfouie d’un rire « Ahh arrête. J’arriverais jamais à terminer si tu continues. » Ne prenant pas mes supplices au sérieux, il tourne ma chaise alors que je me retrouve face à face avec son visage dont je connais les moindres traits. Ses lèvres prennent possession des miennes alors que je ne peux m’empêcher de caresser son visage de ma main, toujours aussi étonnée de la douceur sans fin de sa peau. À contre-coeur, je met fin au baiser qui se veut révélateur sur nos sentiments alors que je me mord la lèvre en signe d’excitation que je refoule, passant une main dans mes cheveux avant de me retourner. « J’suis sérieuse amour. J’dois vraiment terminée tout ça. » « Tu crois pas que tu mériterais bien une pause après tous ses efforts? » Ses mains caressaient mes longs cheveux - ma plus grande fierté - alors que je soupirais devant l’offre tentante du garçon dont j’étais tombée amoureuse, bien trop rapidement selon plusieurs. Notre relation n'était en rien celle que les autres croyaient que ce serait. À l'Université, j'avais bien vite appris qu'il était le garçon qui courait après les filles, qui couchaient avec les filles, mais qui ne les rappelait jamais. Sauf que contre toute attente, ce qui aurait dû être un jeu pour nous deux c'était transformé en quelque de plus, de tellement plus. Malgré toutes les rumeurs qui circulaient à son sujet, je n'ai pas su résister à son charme et je suis tombée amoureuse de lui. Allez savoir par quel miracle, il est lui aussi tombé amoureux de moi en retour. Il n'est jamais très expressif sur ces sentiments, mais depuis plusieurs mois, j'ai réussi à la déchiffrer, à le comprendre. Je sais comment il est, et même s'il est très rare d'entendre les mots 'Je t'aime' franchir la barrière de ses lèvres, il n'hésite pas à me le montrer de façons différentes, avec des mots différents aussi. « Me reste que deux pages. Tu crois pouvoir attendre? » Ses lèvres s’étaient nouvellement posées sur ma joue alors qu’un sourire franc ornait toujours mes petites lèvres. Seule sa présence réussissait à me rendre heureuse ainsi, à me faire oublier les longues et pénibles heures de pénitences. Lui seul arrivait à me rendre le sourire comme il le faisait, lui seul me connaissait aussi bien. « Tu sais que je t’attendrais toujours Bree. » Mon coeur n’avait fait qu’un bond dans ma poitrine alors qu’une nouvelle fois, je fondais cette façon tellement particulière qu'avait Andrea pour me faire comprendre que ce n'était pas qu'un jeu pour lui. Avec lui, je me sentais unique, spéciale, différente. J’avais beau n’être âgée que de dix-neuf ans, j’avais cette impression que personne ne pouvait aimer aussi fort que j’aimais le garçon, qu’aucun couple ne pouvait être aussi amoureux que nous l’étions. C’était pour moi plus qu’un amour d’adolescence. À mes yeux, Andrea Silverstone était le seul garçon dont je pouvais être amoureuse, éternellement.

« Faut qu’on parle. » Je crois qu’il n’existe pas un message au monde qui me fasse plus peur que celui-là. Parce que c’est bien continu, ça s’est vu dans tous les bons films à l’eau de roses, ces quelques mots, aussi insignifiant soient-ils, présagent généralement quelque chose de très mauvais. Particulièrement lorsque c’est ton petit ami qui te les envoie et que c’est une première. Une première qui sent pas très bon pour être vraiment honnête. J’approche du point de rencontre donné par Andrea - soit la plage - et j’ai le coeur qui bat à la chamade contre ma poitrine. J’arrive pas vraiment à m’expliquer pourquoi, mais j’ai cette espèce de sensation que quelque chose va se produire et le fait que j’arrive pas à deviner c’est quoi me chamboule me complètement. J’ai l’impression que je ne contrôle rien et ça me fais peur, trop peur. Je met finalement les pieds sur le sable fin de la plage et je cherche des yeux où se trouve Andrea dans la foule de gens - quoique très petite comparativement à d’habitude. - Je finis par le trouver alors qu’il me fait présentement dos, le regard porté vers la mer. Je prends une grande respiration et je m’approche finalement de lui et me place silencieusement derrière lui, sans oser d’approche particulière. Quelque chose me dit que ce n’est peut-être pas le bon moment. « Tu voulais parler? » Il se retourne vivement, clairement perdu dans ses pensées alors que ma présence semble le surprendre. Il retrouve ses esprits assez rapidement néanmoins et je ne vois pas ce sourire apparaître sur son visage, ce sourire qui vient normalement dès qu’il m’aperçoit. Mon coeur se serre alors que je passe une main dans mes cheveux, tentant un sourire, qui ne semble avoir aucun effet sur le garçon. Ces yeux sont de glaces et j’ai l’impression que seul son regard arrive à me transpercer le coeur. Avant même qu’il n’ouvre la bouche, j’ai l’impression de deviner ce qu’il va dire et j’veux rien entendre. Si ce n’était pas du fait que j’ai serré mes mains dans mes poches de shorts, je me serais probablement bouchée les oreilles pour ne pas vivre ce qui allait suivre. « C’est fini, Bree. » Je tourne le regard subitement, pas du tout prête à en prendre davantage. Comment je l’avais vu venir sans même m’en rendre compte auparavant. J’avais l’impression de le savoir depuis l’instant où j’avais reçu le texto, sans pourtant avoir compris comment les choses avaient pu prendre cette tournure si rapidement. Il y a à peine une semaine de cela, j’aurais pu mettre un million de dollars et jurer que notre relation allait durer malgré la fin de l’Université, et voilà qu’Andrea détruisait tout, comme ça, sans préavis. J’ai envie de demander pourquoi, mais je suis pas certaine que j’ai réellement envie de savoir. Le garçon qui se trouve devant moi n’a rien à voir avec celui que j’ai aimé, celui dont je suis follement tombée amoureuse. Celui qui m’a fait vivre l’histoire d’amour la plus passionnée que je n’aurais jamais osé rêver d’avoir un jour. Non, ce n’est qu’une pâle copie de l’être froid qu’il fait croire qu’il est. Mais j’y crois tellement pas, j’y ai jamais cru. « T’as été une bonne distraction toute l’année, mais j’en ai marre. » Mes yeux s’arrondissent alors que ma main part toute seule pour une bonne gifle sur sa gueule d’ange. J’arrive pas à croire qu’il puisse dire ça, après tout ce qu’on a vécut, après tout ce qu’on a partager. Mais je lui ferais certainement pas ce plaisir de m’effondrer en larmes devant lui, de le supplier. Ça lui ferait trop plaisir, je suis persuadée que présentement, c’est exactement ce qu’il veut. Aucune chance que je lui fasse ce cadeau. « Tu penses pas ce que tu dis Silverstone. T’es qu’un beau salaud. » Je me retourne vivement, sans lui laisser la chance de répliquer quoique ce soit. C’est à peine si je résiste à l’envie de m’enfuir en courant, mais je veux pas qu’il devine que je suis complètement détruite. Une fois que je suis de nouveau dans ma voiture, je m’effondre. Je pleure, j’ignore combien de temps précisément, probablement trop longtemps. Je suis obligée d’appeler Elmi pour qu’elle vienne me chercher, je peux pas conduire présentement. J’ai trop mal au coeur, je me sens tellement mal. Je peux pas y croire, je peux tout simplement pas.. Putain, je l’aime tellement..



Dernière édition par L. Breony McAllister le Ven 18 Juin - 7:21, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antigone L. Hurley

avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 16/06/2010
JUKEBOX : SHE SAID - plan b.
PSEUDO : Sunny
CREDITS : © Sunny ; livejournal

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

MessageSujet: Re: BREE - don't call me baby anymore.   Jeu 17 Juin - 18:55

    Rebienvenue, alors (: & surtout, excellent choix de musique dans ton jukebox plz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://badday.1fr1.net/forum.htm
L. Breony McAllister
    breony • « you can't resist my blondie charm. »

avatar

Féminin Messages : 131
Date de naissance : 23/05/1993
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 25
JUKEBOX : PLEASE DON'T STOP THE RAIN ♥ JAMES MORRISON
PSEUDO : LITTLERED.
CREDITS : DODIXE

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

MessageSujet: Re: BREE - don't call me baby anymore.   Jeu 17 Juin - 18:56

    Merci beaucoup. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
B. Andrea Silverstone

avatar

Féminin Messages : 527
Date de naissance : 23/10/1993
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 25
JUKEBOX : LADY ANTEBELLUM ♦ I RUN TO YOU
PSEUDO : STARSTRUCK
CREDITS : SHIYA

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

MessageSujet: Re: BREE - don't call me baby anymore.   Jeu 17 Juin - 18:58

encore désolé pour le rôle.
si tu veux, je te réserve ambersexyheard, je fais une exception I love you

- - - - - - - - - - - -


    i run from hate. i run from prejudice. i run from pessimits. but i run to late. i run my life or is it running me, run from my past ? u run to fast or too slow it seems.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L. Breony McAllister
    breony • « you can't resist my blondie charm. »

avatar

Féminin Messages : 131
Date de naissance : 23/05/1993
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 25
JUKEBOX : PLEASE DON'T STOP THE RAIN ♥ JAMES MORRISON
PSEUDO : LITTLERED.
CREDITS : DODIXE

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

MessageSujet: Re: BREE - don't call me baby anymore.   Jeu 17 Juin - 18:59

    Ce serait super méga gentil. plz plz
    Et tant que tu me réserves un super méga lien avec le pétard Somerhalder, j'crois que j'peux te pardonner. (a) I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
B. Andrea Silverstone

avatar

Féminin Messages : 527
Date de naissance : 23/10/1993
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 25
JUKEBOX : LADY ANTEBELLUM ♦ I RUN TO YOU
PSEUDO : STARSTRUCK
CREDITS : SHIYA

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

MessageSujet: Re: BREE - don't call me baby anymore.   Jeu 17 Juin - 19:01

voilà, réservée I love you
évidemment que t'auras unlienquidéchiresagrandmèreenstringdeguerre plz

- - - - - - - - - - - -


    i run from hate. i run from prejudice. i run from pessimits. but i run to late. i run my life or is it running me, run from my past ? u run to fast or too slow it seems.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L. Breony McAllister
    breony • « you can't resist my blondie charm. »

avatar

Féminin Messages : 131
Date de naissance : 23/05/1993
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 25
JUKEBOX : PLEASE DON'T STOP THE RAIN ♥ JAMES MORRISON
PSEUDO : LITTLERED.
CREDITS : DODIXE

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

MessageSujet: Re: BREE - don't call me baby anymore.   Jeu 17 Juin - 19:02

    MERCI MILLE FOIS. plz plz
    Et compte sur moi, j'pourrais te faire oublier cette Jazzlyn héhéhihi
    *sbaff*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
C. Jarod Wakefield

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 17/06/2010
JUKEBOX : LADY GAGA ♦ Alejandro
PSEUDO : sugarmafia
CREDITS : (c) baby gone

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

MessageSujet: Re: BREE - don't call me baby anymore.   Jeu 17 Juin - 19:03

AMBER HEARD plz makelove
Welcome here & bonne continuation pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L. Breony McAllister
    breony • « you can't resist my blondie charm. »

avatar

Féminin Messages : 131
Date de naissance : 23/05/1993
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 25
JUKEBOX : PLEASE DON'T STOP THE RAIN ♥ JAMES MORRISON
PSEUDO : LITTLERED.
CREDITS : DODIXE

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

MessageSujet: Re: BREE - don't call me baby anymore.   Jeu 17 Juin - 19:04

    ED. I love you
    Merci beaucoup. plz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
B. Andrea Silverstone

avatar

Féminin Messages : 527
Date de naissance : 23/10/1993
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 25
JUKEBOX : LADY ANTEBELLUM ♦ I RUN TO YOU
PSEUDO : STARSTRUCK
CREDITS : SHIYA

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

MessageSujet: Re: BREE - don't call me baby anymore.   Jeu 17 Juin - 19:04

ahah, moi je veux bien, de la compétition, tout ce que j'aime.
t'as qu'à la faire plus âgée que la brune, genre vers l'âge d'andrea, comme ça la concurrence sera plus que rude, c'est pas un pervers, il aime les femmes de son âge héhéhihi

- - - - - - - - - - - -


    i run from hate. i run from prejudice. i run from pessimits. but i run to late. i run my life or is it running me, run from my past ? u run to fast or too slow it seems.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L. Breony McAllister
    breony • « you can't resist my blondie charm. »

avatar

Féminin Messages : 131
Date de naissance : 23/05/1993
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 25
JUKEBOX : PLEASE DON'T STOP THE RAIN ♥ JAMES MORRISON
PSEUDO : LITTLERED.
CREDITS : DODIXE

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

MessageSujet: Re: BREE - don't call me baby anymore.   Jeu 17 Juin - 19:05

    Hum, ne me tente pas comme ça toi. (a)
    27 ans, ça le fait? héhéhihi
    I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
B. Andrea Silverstone

avatar

Féminin Messages : 527
Date de naissance : 23/10/1993
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 25
JUKEBOX : LADY ANTEBELLUM ♦ I RUN TO YOU
PSEUDO : STARSTRUCK
CREDITS : SHIYA

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

MessageSujet: Re: BREE - don't call me baby anymore.   Jeu 17 Juin - 19:08

ouais ça le fait, 4 ans, ils auraient pu se connaître à l'université
la première et le dernière année héhéhihi
à la base, c'est toi qui me tente avec heard et ton écriture qui tue plz

- - - - - - - - - - - -


    i run from hate. i run from prejudice. i run from pessimits. but i run to late. i run my life or is it running me, run from my past ? u run to fast or too slow it seems.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L. Breony McAllister
    breony • « you can't resist my blondie charm. »

avatar

Féminin Messages : 131
Date de naissance : 23/05/1993
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 25
JUKEBOX : PLEASE DON'T STOP THE RAIN ♥ JAMES MORRISON
PSEUDO : LITTLERED.
CREDITS : DODIXE

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

MessageSujet: Re: BREE - don't call me baby anymore.   Jeu 17 Juin - 19:09

    PARFAIT. I love you
    Je te mpotte en revenant de ma révision de physique pour notre lien de la mort qui tue. Je risque de l'inclure dans ma fiche. (a) Là, j'dois y aller. I love you
    MERCI ENCORE DE LA RÉSERVATION ET DU LIEN. plz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
B. Andrea Silverstone

avatar

Féminin Messages : 527
Date de naissance : 23/10/1993
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 25
JUKEBOX : LADY ANTEBELLUM ♦ I RUN TO YOU
PSEUDO : STARSTRUCK
CREDITS : SHIYA

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

MessageSujet: Re: BREE - don't call me baby anymore.   Jeu 17 Juin - 19:11

bonne révision plz j'y réfléchis en attendant I love you
et de rien lovelybones

- - - - - - - - - - - -


    i run from hate. i run from prejudice. i run from pessimits. but i run to late. i run my life or is it running me, run from my past ? u run to fast or too slow it seems.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahàron B. Cutler

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 16/06/2010
PSEUDO : mzelletracy.

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKED

MessageSujet: Re: BREE - don't call me baby anymore.   Jeu 17 Juin - 20:09

    Bienvenue sur le forum et bonne continuation.
    amberHOTheard I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L. Breony McAllister
    breony • « you can't resist my blondie charm. »

avatar

Féminin Messages : 131
Date de naissance : 23/05/1993
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 25
JUKEBOX : PLEASE DON'T STOP THE RAIN ♥ JAMES MORRISON
PSEUDO : LITTLERED.
CREDITS : DODIXE

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

MessageSujet: Re: BREE - don't call me baby anymore.   Jeu 17 Juin - 21:16

    Merci. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elmi Brown-Parker
ELMI ♠
can't you just let me be ?

avatar

Féminin Messages : 87
Date de naissance : 19/04/1992
Date d'inscription : 14/06/2010
Age : 26
JUKEBOX : a bad girl's lament • ke$ha.
PSEUDO : MYMZ.
CREDITS : MYMZ.

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

MessageSujet: Re: BREE - don't call me baby anymore.   Ven 18 Juin - 7:28

CE FLOOD FIOU FIOU !

REBIENVENUE ENFANT, tu sais à quel point yo t'ayyyyyyyyyyme <3<3
JE TE VALIDE !

- - - - - - - - - - - -

i'm a bad bad girl i'd kiss that boy again.
please forgive me baby for i have sinned.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L. Breony McAllister
    breony • « you can't resist my blondie charm. »

avatar

Féminin Messages : 131
Date de naissance : 23/05/1993
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 25
JUKEBOX : PLEASE DON'T STOP THE RAIN ♥ JAMES MORRISON
PSEUDO : LITTLERED.
CREDITS : DODIXE

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

MessageSujet: Re: BREE - don't call me baby anymore.   Ven 18 Juin - 7:29

    YOT'AIMEVENMOREEEEEEEEE. I love you
    thankyo plz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BREE - don't call me baby anymore.   

Revenir en haut Aller en bas
 
BREE - don't call me baby anymore.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La seconde et courte vie de Bree Tanner
» [Jeu vidéo] Call of Duty : modern Warfare 2, le premier jeu qui m'a choqué !
» GAGGIA BABY caffita systéme
» Call of duty black ops
» [Poupée] Petite Blythe "Baby Buttercup" Décembre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE TALES OF SAN FRANCISCO. :: TO INFINITY AND BEYOND :: ✔ PERMIS DE SÉDUIRE :: Permis accordés-
Sauter vers: