AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 June Jayda Dewyde

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: June Jayda Dewyde   Dim 9 Mai - 19:06



(c) Sea

♣️ JUNE JAYDA DEWYZE ♣️
- - - - - - - - - - - - - - - - - -

J'ai actuellement 25 ans, j'habite à San Francisco depuis toujours. Je suis célibataire . Je suis né(e) le 17 juin 1985. Je suis actuellement au chômage. Si on me demande dans quelle classe sociale je suis je répondrais : moyenne
- - - - - - - - - - - - - - - - - -


QU'EST-CE QUI A FAIT, DANS TA VIE, QUE TU SOIS UN FUCKED ? Le fait que je me sois fais royalement baisée en écopant de la prison à la place de ma sœur. M'enfin c'est ma décision et je ne la regrette pas pour autant. Même si aujourd'hui mes rêves de devenir avocate sont brisés et que je ne trouverais probablement jamais meilleur boulot que serveuse ou caissière. Que voulez vous j'ai un grand cœur, probablement que ça me perdra, si ce n'est pas déjà fait.
AS-TU DEJA ETE DE L'AUTRE COTE ? Si par là vous voulez dire est ce que je me suis déjà comporté comme une garce superficielle, marie couche toi là ? Non absolument pas. Pourtant la plupart des personnes qui me voient pour la première fois pensent que c'est exactement ce que je suis, simplement dû à mon apparence. Apparemment pour ces gens là on ne peut pas avoir une plastique de rêve et être intelligente et généreuse à la fois.
ADMIRES-TU LES FUCKERS ? Qu'est ce qu'il y a d'admiratif chez une personne où l'objectif principal de sa vie est de faire souffrir les gens ? Les rabaisser ? Les humilier ? Je crois plutôt que ces gens là ont un terrible manque de confiance en soi, ce qui fait que pour palier à cela ils ne peuvent s'empêcher de s'en prendre à plus faible que soi.
VIS-TU UNE HISTOIRE D'AMOUR A LA ROMEO&JULIET AVEC UNE PERSONNE DE L'AUTRE GROUPE ? Si vous entendez par là un amour impossible, voué à l'échec alors oui. Mais pas avec une personne de l'autre groupe, quoi que depuis ce qu'il m'a fait on peut dire que oui. C'était avant que j'aille en prison évidemment. On s'aimait, on sortait ensemble depuis plusieurs mois déjà. Je nous voyais bien vivre heureux jusqu'à la fin de nos jours. Sauf que voilà je me suis retrouvée derrière les barreaux. Bien que je ne lui demandais rien, il m'a promit de m'attendre. Alors quelle ne fut pas ma surprise en sortant en constatant qu'il m'avait déjà remplacé...






(c) Misery angel

♣️ CLOSE YOUR EYES, CLEAR YOUR HEART, CUT THE CORD ♣️
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -


« Le dis pas à maman je t’en prie…Elle va me tuer ! Et je serais privée de sortie pour l’éternité. » Je poussais un soupire d’exaspération. Ma sœur de âgée de 16 ans (et moi 18) était en train de me supplier pour que je ne la balance pas aux parents. En effet alors qu’elle était sous ma responsabilité mademoiselle avait fait une nouvelle fois le mur pour se rendre chez son petit ami. Quand j’avais constaté la disparition de ma sœur j’avais du tirer les vers du nez à la plus jeune pour savoir où elle se trouvait. Ni une ni deux je m’étais rendu chez le petit ami en question, avait déboulé comme une harpie dans la chambre où je l’avais surprise au lit avec ce type, et pas en train de faire des mots croisés… Et maintenant qu’on était de retour à la maison voilà que Zaira se montrait toute timorée afin que je la couvre, une fois de plus ! « Mais putain c’est ce que tu mériterais ! Dire qu’elle te croit encore sa petite fille innocente et pure…Bon sang si elle savait… Dis-moi au moins que vous vous êtes protégés ! » « Évidemment tu me prends pour qui ? » « Pour une écervelée prête à se faire sauter par le premier venu ! Non mais merde t’aurais pu choisir mieux que ce…type » « Il est très bien ! On s’aime ! » « Mais oui c’est ça…Tu verras qu’il te jettera à la première occasion venue et compte pas trouver en moi une épaule compatissante ! » « Tu n’es qu’une… » « Oui quoi ? Vas y fini le fond de ta pensée. Alors ? » « Rien. » « C’est bien ce que je pensais » C’est que mine de rien mademoiselle avait besoin de moi, alors elle n’avait pas intérêt à faire son insolente. « Bon alors, s’il te plait tu ne leur diras rien ? » « Très bien. Mais je te jure c’est la dernière fois ! T’as bien de la chance que je ne veuille pas prendre le risque que ça retombe sur moi. Car à coup sur ça sera ma faute. Comme toujours. » « Ooooh merci ! Je te jure que je te revaudrais ça ! » « J’y compte bien » Heureusement plus que quelques mois avant de quitter la demeure familiale pour me retrouver en chambre universitaire ! Tous les étudiants se plaignaient de leurs parents trop stricts, trop chiants, trop coincées ou je ne sais quoi, mais moi c’étaient mes sœurs que je ne pouvais plus supporter ! Quelle idée aussi d’avoir 3 filles ! Mon père était un surhomme pour avoir à se coltiner 4 femmes étant le seul homme de la maison. Je suis sur qu’un frère aurait été beaucoup moins chiant.

« Papiers du véhicule s’il vous plait. » J’étais au volant de ma mini Cooper, mes deux sœurs m’accompagnant. On revenait du Mexique où on avait passé quelques jours de vacances.. On se trouvait à la frontière et voilà qu’un agent des douanes m’avait demandé de garer mon véhicule sur le bas côté. « Bien sur. Un problème monsieur l’agent ? » « Veuillez descendre de la voiture mademoiselle. Cela vaut pour vos copines aussi. » « Ce son mes sœurs. Qu’est ce qui se passe ? » « Un simple contrôle de routine. Mais si vous n’avez rien à cacher vous ne devriez pas vous inquiéter. » « Absolument pas vous pouvez y aller, vous ne trouverez rien. » C’était ce que je pensais. Sauf que voilà pourquoi Zaira prenait cet air paniqué ? Qu’elle essayait de cacher mais qui à moi ne me trompais pas. Bon sang elle n’avait pas fait une autre connerie j’espérais… P’tain mais pourquoi leur foutu chien n’arrêtaient pas d’aboyer après le coffre ? « Ouvrez le coffre s’il vous plait » Je m’exécutais sans tarder. Mis à part nos sacs de voyages qu’ils fouillèrent il n’y avait rien d’autre. « Vous voyez il n’y a rien. On peut repartir main… » Je m’interrompis lorsque l’agent souleva ce qui s’apparentait à un double fond. Là où devait se trouver la roue de secours. Sauf qu’à la place se trouvaient des sachets de cocaïne. Beaucoup. « Vous êtes toujours aussi sure ? » « Quoi ? Mais je ne comprends pas…Ce n’est pas à nous… Je vous jure que c’est la première fois que je vois ça. » « C’est ça bien sur. Allez embarquez moi ces trois jeunes femmes. » Sans même parler avec Zaira, je savais que c’était elle la coupable, et qu’elle venait de nous entraîner dans une merde noire. On nous conduisit jusqu’au poste de police où on nous place dans une salle d’interrogatoire. Évidemment je fis mon emmerdeuse, criant sur tout le monde, qu’ils faisaient une grave erreur, qu’on avait le droit à un avocat et blablabla. J’avais expressément ordonné à mes sœurs de ne rien dire avant d’avoir vu notre avocat. Et de toute manière Zoe était mineure, elle n’avait pas le droit d’être interrogé sans la présence de notre mère. « Comment as-tu osé ? Tu te rends compte de ce que tu viens de faire ? » « Quoi ? Mais pourquoi tu me regardes moi ? J’ai rien fais… » « Arrêtes tes conneries. On sait très bien que c’est toi. D’où ça sort ? Je…comment…tu… » Bon Dieu je trouvais plus mes mots. « Pourquoi ? » « Je te jure c’est la première fois que je fais ça…c’était pour Tony, il m’a dit que ça serait sans risques… » « Encore lui ! Putain j’aurais du m’en douter. Je t’avais dis que ce type ne ferait que t’apporter des emmerdes mais tu veux jamais m’écouter ! » C’est à ce moment là que notre avocat arriva dans la pièce ainsi que notre mère. Il nous expliqua la situation. On risquait gros, toutes les trois, à moins que l’une de nous se dénonce. Évidemment mon regard se tourna immédiatement vers Zaira. « Quoi ? Non mais je ne peux pas… On ne peut pas plaider innocents ? » « Non personne n’est dupe. Et ils veulent absolument une tête à faire tomber. » C’est là que ma mère intervint. « Et que risque Zaira si elle avoue tout ? » « Au vu de ses antécédents judiciaires elle risque des années de prison…Un kilo de cocaïne a tout de même été trouvé. C’est énorme. » « Oh Mon dieu…non ! Je ne veux pas aller en prison, je ne peux pas !! Non non non…je ne le supporterais jamais…s’il vous plait vous pouvez sûrement faire quelque chose… » « Il y a une autre solution. Zoe est mineure, si elle prend l’entière responsabilité, elle risque seulement de la prison avec sursis, des heures de travaux d’intérêts généraux, et évidemment ça sera marqué sur le casier judiciaire… » « Mais je n’ai rien fait, c’est pas juste ! Vous ne pouvez pas me demander ça ! » « Votre sœur pourrait passer 7 à 8 ans derrière les barreaux, vous en êtes consciente ? C’est ce que vous voulez ? » « Non bien sur que non mais…Et moi ? Mon avenir dans tout ça ? » « Je t’en pris Zoe j’en mourrais si je dois aller en prison… » Ce n’est qu’à ce moment là que je pris la parole. « Et si c’est moi ? » « Quoi ? Mais qu’est ce que tu racontes ma fille ! » Mais je n’écoutais pas ma mère, étant concentré sur notre avocat. « Si je prend l’entière responsabilité ? Qu’est ce que je risque ? » « C’est très variable, et cela dépend aussi du juge… » « Mais concrètement qu’est ce que je risque ? Mon casier judiciaire est vierge. » « Entre 1 et 2 années de prison, 3 au max. Mais il est plus probable que ça soit une. » Je regardais tour à tour ma famille. Zaira recroquevillée sur son siège, en pleur et terrible panique. Zoe elle n’en menant pas large non plus…Et ma mère qui forçait mon admiration avec son calme apparent. Au fond de moi je savais pertinemment que Zaira disait vrai, elle n’était pas assez forte pour supporter la prison. Et puis 8 ans ce n’était pas rien ! Cela voudrait dire qu’elle en aurait 29 lorsqu’elle sortirait ! A supposer qu’elle tienne jusque là ce qui m’étonnait fort. Et Zoe elle…un avenir brillant l’attendait. D’accord elles me pourrissaient la vie, me faisaient sortir de mes gonds, parfois j’avais envie de les tuer, mais elles n’en restaient pas moins mes sœurs, et je les aimais. Mon instinct de protection prit alors le dessus. « C’est ce que je veux faire. Je leur dirai que tout est à moi, qu’elles n’y sont pour rien. » « Êtes vous vraiment sure ? Vous avez conscience des conséquences que cela implique ? Non seulement vous ferez de la prison, mais surtout vous aurez un casier judiciaire. Or il me semble que vous faites des études de droit. Vous ne pourrez plus. Et un bon nombre d’autres portes se fermeront pour vous…Il sera très difficile pour vous de vous défaire de cette étiquette de taularde » Bien sur que j’en avais conscience. Etre avocate comme lui avait toujours été mon rêve…Et maintenant il allait se briser. Aussi rapidement qu’un claquement de doigts. « Parfaitement sûre. » Quelque part une partie de moi espérait qu’une de mes deux sœurs n’interviennent, du genre, non ne fais pas ça ! Je vais tout avouer ! Mais ce moment n’arriva jamais. Cet instant, dans cette salle d’interrogatoire, marqua un tournant irréversible dans nos relations. Plus rien ne serait jamais pareil.



Spoiler:
 




Dernière édition par June J. Dewyze le Mar 11 Mai - 10:39, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: June Jayda Dewyde   Dim 9 Mai - 19:11

    pu*ain comme j'aime pas Megan..
    Bienvenue sur FTOSF! Very Happy. Bon courage pour ta fiche, itout itout!
Revenir en haut Aller en bas
R. Weenie Whoods

avatar

Féminin Messages : 419
Date de naissance : 23/10/1993
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 25
JUKEBOX : CHRISTINA AGUILERA ♦ NOT MYSELF TONIGHT
PSEUDO : STARSTRUCK
CREDITS : AURELIE

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

MessageSujet: Re: June Jayda Dewyde   Dim 9 Mai - 19:58

MOI JE L'AIMEEEEEEEEEEEEEEE
bienvenue plz glourps

- - - - - - - - - - - -


    i'm out of character. i'm in a rare form. and if you really know me you know it's not the norm. 'cause i'm doing things that i normally won't do. the old me's gone, i feel brand new. and if you don't like it, fuck you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
B. Andrea Silverstone

avatar

Féminin Messages : 527
Date de naissance : 23/10/1993
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 25
JUKEBOX : LADY ANTEBELLUM ♦ I RUN TO YOU
PSEUDO : STARSTRUCK
CREDITS : SHIYA

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

MessageSujet: Re: June Jayda Dewyde   Dim 9 Mai - 20:49

N'oublie pas de te faire recenser ;)

- - - - - - - - - - - -


    i run from hate. i run from prejudice. i run from pessimits. but i run to late. i run my life or is it running me, run from my past ? u run to fast or too slow it seems.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: June Jayda Dewyde   Lun 10 Mai - 16:07

Merci tout le monde !
Voilà j'ai fini Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: June Jayda Dewyde   Lun 10 Mai - 19:01

Bievenuuuuuue ♥️
Et je veux un lien très vite arrribaa
Revenir en haut Aller en bas
B. Andrea Silverstone

avatar

Féminin Messages : 527
Date de naissance : 23/10/1993
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 25
JUKEBOX : LADY ANTEBELLUM ♦ I RUN TO YOU
PSEUDO : STARSTRUCK
CREDITS : SHIYA

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

MessageSujet: Re: June Jayda Dewyde   Lun 10 Mai - 21:05

Il faut juste développer la dernière question ;)

- - - - - - - - - - - -


    i run from hate. i run from prejudice. i run from pessimits. but i run to late. i run my life or is it running me, run from my past ? u run to fast or too slow it seems.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: June Jayda Dewyde   Mar 11 Mai - 10:40

Bah oui mais quand la réponse est non c'est vite fait.
M'enfin bref j'ai complété Smile
Revenir en haut Aller en bas
R. Weenie Whoods

avatar

Féminin Messages : 419
Date de naissance : 23/10/1993
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 25
JUKEBOX : CHRISTINA AGUILERA ♦ NOT MYSELF TONIGHT
PSEUDO : STARSTRUCK
CREDITS : AURELIE

HEY SOUL SISTER !
♣ carnet d'adresse
:
♣ j'suis plutôt ...: FUCKER

MessageSujet: Re: June Jayda Dewyde   Mar 11 Mai - 19:47

Oui, mais bon, c'est pareil pour tout le monde I love you
Bref, validée ;)

- - - - - - - - - - - -


    i'm out of character. i'm in a rare form. and if you really know me you know it's not the norm. 'cause i'm doing things that i normally won't do. the old me's gone, i feel brand new. and if you don't like it, fuck you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: June Jayda Dewyde   

Revenir en haut Aller en bas
 
June Jayda Dewyde
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JUNE'S BOX de Deborah Galopin
» JUNE DU CAMELEON
» Spring and Summer Party IV in Rhône Valley June 2012
» [Manon Fargetton ] June - Le Souffle Tome 1
» June

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE TALES OF SAN FRANCISCO. :: TRUE TALES OF SAN FRANCISCO :: ✔ PAYS DES TOPICS OUBLIÉS :: SAISON UNO :: prézas.-
Sauter vers: